A venir " Deux des plus beaux trios pour piano, violon, violoncelle "

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

                             Jeudi 7 décembre 2017   20h  

                             Centre d'Animation Pierre Jacques

 

                           " Concert en Trio "

                                                                                                                                                              Photo Anaîs Nannini

Le trio Stendhal 

                      Steve Duong, violon 

                                         Jérôme Jehanno, piano,

                                                       Louise Rosbach, violoncelle

musiciens que vous, les habitués des Musicales de Fontaine, appréciez depuis de nombreuses années.

Jérôme JEHANNO, piano

 

       Jérôme Jehanno débute le piano dès son plus jeune âge en même temps qu’il se prend de passion pour le dessin. Il entreprend alors des études d’art. Son cursus artistique achevé, il décide d’approfondir sa formation de musicien.

     Tout d’abord en région parisienne où il obtient ses premiers prix de piano, musique de chambre, accompagnement et harmonie. Puis à Dijon où il se perfectionne au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon dans la classe de piano et de musique de chambre de Thierry Rosbach et bénéficie des conseils d’Hortense Cartier Bresson.

Il obtient en 2005 le diplôme d’état de piano suivi en 2006 par le diplôme de concert de musique de chambre en duo de piano.

       Titulaire du DE et du CA de professeur de piano depuis 2013, il enseigne le piano et la musique de chambre au CRD de Dole et à l’école intercantonale de musique du Mirebellois.

      On l’entend régulièrement lors des « Soirées-Prélude » qui précèdent les Concerts des « Musicales de Fontaine » et "des Musicales en Folie" où il aime faire découvrir les œuvres de l’intérieur et mettre en lumière les liens entre la musique et les autres arts.

     Il se produit aussi en récital ou en musique de chambre, en duo avec Frédérique Chevallier. Il est  à l’aise dans tous les genres, du classique, comme dans le « concerto n°3 » de Beethoven, au post romantique comme dans son interprétation de pièces pour piano de Scriabine, que vous avez pu apprécier lors des dernières « Musicales en Folie »

 

 

Steve Duong, violon

 

      Steve Duong a débute le violon à la Schola Cantorum de Paris dans la classe d'Igal Shamir. Il poursuit ses études avec Jean-François Corvaisier au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon et obtient son Diplôme de Concert mention très bien à l'unanimité en 2006. Il se perfectionne depuis auprès d'Anne Mercier, Stéphane Tran Ngoc et Raphaël Oleg lors de master classes.

     C'est dans la classe du Quatuor Manfred qu'il se passionne pour le quatuor à cordes. Il obtient son prix de perfectionnement mention très bien dans cette formation en 2006 puis le 1er Prix du Concours Régional de Musique de Chambre d'Avallon en 2010 avec le Quintette Czardas.

   

    Violon Solo de l'Ensemble Orchestral de Dijon et de l'Orchestre Symphonique des Médecins de France, il a eu le plaisir d'interpréter avec ces orchestres le concerto de Beethoven  lors des « Musicales en Folie 2015 », la symphonie concertante de Mozart et le concerto de Mendelssohn en 2016.

    Il joue également au sein de l'Orchestre Dijon Bourgogne et participe au Festival "Musique et Vins" au sein de l'Orchestre Ephémère des Climats de Bourgogne sous la direction de Hans Graf et d'Emmanuel Krivine.

 

    Il joue également dans de nombreux ensembles de musique de chambre, comme vous avez pu l’apprécier depuis de nombreuses années à Fontaine.

 

 

Depuis 2015, il se produit en duo avec Jérôme Jehanno au piano

( Beethoven et Prokofiev lors des Musicales de février 2016)

et c'est en 2017 que Louise Rosbach se joint à eux pour fonder le Trio Stendhal.

 

Louise  Rosbach, violoncelle

 

     Issue d'une famille de musiciens, Louise Rosbach débute le violoncelle à l'âge

de quatre ans. Elle entre en 2004 dans la classe de Christian Wolff, violoncelliste du

quatuor Manfred, au CRR de Dijon puis rejoint, en septembre 2011, le Pôle Supérieur

de Paris Boulogne-Billancourt. En 2014, elle entre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne et y obtient son Master de Concert en 2016.  

     

   

Curieuse de découvrir de nouveaux horizons culturels et musicaux, Louise entre en master en 2016 à la Sibelius Academy de Helsinki (Finlande).   Depuis 2012, elle élargit ses horizons musicaux et découvre plus en profondeur l'univers du jazz

 

    Louise a participé à l'Orchestre Français des Jeunes en 2012 puis en 2015 en tant que violoncelle solo sous la direction de David Zinman. Elle a ainsi l'opportunité de dialoguer avec Nelson Freire dans le 3ème mouvement du "2ème concerto pour piano de Brahms" à la Philharmonie de Paris. En 2014, elle est académicienne à l'Orchestre de Paris.

 

   Elle est également membre de l'Ensemble Orchestral de Dijon, avec lequel elle est invitée à jouer à Fontaine le

" triple concerto de Beethoven " en 2010

puis le " concerto de Schumann " lors des Musicales en Folie de 2016.

 

 

Photo Anaïs Nannini

Photo Anaïs Nannini

Au programme :

     Deux des plus beaux trios du répertoire

  • Maurice RAVEL : Trio en la mineur
  • Sergueï RACHMANINOV :2ème Trio élégiaque op. 9 en ré mineur

Maurice RAVEL    

 Homme à la personnalité indépendante et énigmatique, Maurice Ravel  laisse une œuvre qui se situe à la charnière entre le XIXe et le XXe siècle, temps des querelles entre modernistes et traditionalistes, entre l’avenir et le passé.

 il s’en distingue par une écriture pianistique très novatrice et une maîtrise de l’orchestration hors du commun.Dans un catalogue de 111 œuvres, Maurice Ravel nous a laissé une grande majorité de chefs d’œuvre mondialement reconnus qui font de lui l’un des plus grands compositeurs français du XXème siècle.

 

Trio en la mineur

Ravel écrivit le « trio en la mineur pour piano, violon, violoncelle » avant le déclenchement de la première guerre mondiale

Il se compose de quatre mouvements :

  1. Modéré Se dégage de cette page une profonde nostalgie, comme si le compositeur avait prévu l’effondrement qu’allait provoquer la guerre. . Le 1er mouvement a été utilisé par Claude Sautet pour son film "Un Cœur en Hiver"

    Lien vers un extrait du film de Claude Sautet:

    https://www.youtube.com/watch?v=7Wrui78bQgE&list=PLPyDyS3zqFB66b18OCA9OCgCns9g-RLO2         

  2. Pantoum (Assez vif ) : sur fond de rythme poétique inspiré de Malaisie
  3. Passacaille (Très large): un superbe nocturne plein de poésie.
  4. Final ( Animé ): éclatant et expressif

Sergueï RACHMANINOV

 

     Sergueï Rachmaninov,chef d’orchestre et célèbre pianiste virtuose, composa une œuvre variée et abondante,  écrite majoritairement pour piano, fidèle à la tradition romantique et à l’influence prononcée de Tchaïkovski.

Lyrique et tourmentée, sa musique reflète sa personnalité nerveuse et angoissée

 

2ème Trio élégiaque op. 9 en ré mineur

Rachmaninov , en 1893, est bouleversé par la mort de Tchaïkovski son « maître »  et se jette, avec fébrilité, dans la composition de ce « Trio élégiaque » qu’il dédie « à la mémoire d’un grand artiste » : un monument de plus de 45 minutes avec une partition exigeante pour le piano - un tour de force pour n’importe quel ensemble.

Il se compose de 3 mouvements:

1er mouvement « Moderato. Allegro vivace ré mineur » sombre et lyrique,  magnifique chant qui oscille  entre douceur et puissance.

https://www.youtube.com/watch?v=9dp10L2-5i4

2ème mouvement «  Quasi variazione : Thème avec huit variations » tiré de la fantaisie pour orchestre de Rachmaninov Le Rocher.

3ème mouvement  « Finale: Allegro risoluto – moderato en ré mineur» est dominé par la partie piano sans cesse puissante et dramatique et reprend pour finir le 1er mouvement en s'éteignant doucement.

 

              SUPERBE SOIREE EN PERSPECTIVE

 

Que vous pourrez préparer la veille mercredi 6 décembre à 20h au CAPJ lors de la

"Soirée-Prélude" animée par Jérôme Jehanno,

qui, comme habituellement, saura vous donner

  toutes les  " Clefs d'Ecoute"

pour apprécier les deux magnifiques trios au programme du Trio Stendhal.

Entrée libre

Résultat de recherche d'images pour "dessins notes de musique"

 

A tous, nous donnons rendez-vous au CAPJ

  Prochain spectacle

                       Samedi  27  janvier  2018  20h   CAPJ

Théâtrales  "Juste la fin du monde "  de Jean-Luc Lagarce

Juste la fin du monde est une pièce de théâtre écrite par Jean-Luc Lagarce à Berlin en 1990, alors qu'il se savait atteint du sida.

 "Un fils retourne dans sa famille pour l’informer de sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles. De cette visite qu’il voulait définitive, le fils repartira sans avoir rien dit"

Cette pièce est régulièrement montée tant sur les scènes nationales qu’internationales et a été traduite en quinze langues.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article