Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rétrospective 2021 / 2022

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

La saison 2021 / 2022 de la Scène Fontainoise vient de se terminer...!

Tous les concerts prévus ont pu se dérouler sans aucun problème...et le  fidèle public a pu retrouver, pour son plus grand plaisir, le chemin du Centre d'Animation Pierre Jacques, pour applaudir tous les musiciens qui ont fait le succès de ces "Musicales" ...que vous allez revivre ci-dessous en diaporamas (photos de Stéphane Floreani)

 

Mardi 28 septembre 2021

Concert de rentrée avec l'Orchestre Dijon Bourgogne

Après la présentation vidéo de la saison 2021/2022, c'est à une soirée "tango argentin" que la Scène Fontainoise vous a conviés pour son concert de rentrée avec un invité de choix : William Sabatier, bandonéoniste

                                            « Sextuor Piazzolla Porteno »

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

Jeudi 14 octobre 2021

Concert du trio " Le Déluge " :" 8 cordes et 88 touches "

Pauline Bartissol, violoncelle, Ayako Tanaka, violon et Laurent Wagschal, piano dans un répertoire de musique française : superbe trio aux sonorités chatoyantes. 

                             Œuvres de  Camille  Saint-Saëns  et Maurice Ravel

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

Jeudi 18 novembre 2021

Époustouflant récital de Gaspard Dehaene

Un pianiste d'exception dans un programme exceptionnel et très exigeant:

            Mozart - Chopin - Liszt - Beethoven - Schubert 

Les heureux spectateurs du récital de Gaspard  ne sont pas près d'oublier cette soirée magnifique dans une salle Pierre Jacques comble et enthousiaste.

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

26 - 27- 28 novembre 2021

                       " Folies d'Automne "

    8 concerts pendant ce festival, 19 musiciens talentueux

                            2 orchestres symphoniques

Vous avez  entendu des instruments rarement mis à l'honneur : le marimba, le basson, le hautbois, l'accordéon...des sonorités nouvelles avec Adélaïde Ferrière, le Trio Walter, le Trio Fauve.

Vous avez découvert un nouvel orchestre, l'Orchestre des Jeunes de Dijon...qui joua notamment une création d'un jeune compositeur: Fabien Chavanton.

 Vous avez retrouvé notre marraine Anne Queffélec qui a interprété pour la 1ère fois au CAPJ, le concerto n°4 de Beethoven avec l'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy.

Vous avez applaudi, au cours de ces Folies, une pléiade de vedettes : Adélaïde Ferrière - David Walter, Rie Koyama et Frédéric Lagarde du Trio Walter - Eve-Melody Salom - Nathan Mierdl - Patrick Heilmann... dans un programme très éclectique de Bach à Poulenc, de Rameau à Piazzolla, de Beethoven à Chopin, de Saint-Saëns à Gershwin...

Anne Queffélec - l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Anne Queffélec - l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Anne Queffélec - l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Anne Queffélec - l'EOD, dirigé par Flavien Boy

Anne Queffélec - l'EOD, dirigé par Flavien Boy

Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"
Folies d'Automne "2ème journée"

Folies d'Automne "2ème journée"

Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "
Folies d'Automne " 3ème journée "

Folies d'Automne " 3ème journée "

Jeudi 2 décembre 2021

Théâtre...et musique...!

Improvisations musicales et chantées.

"Les Cinq Doigts de la Main"

par la compagnie LISA 21

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

Jeudi 20 janvier 2022

Concert du Quatuor Ludwig 

Sébastien Surel, 1er violon,  - Manuel Doutrelant, 2ème violon -

                 Padrig Fauré, alto - Anne Copéry, violoncelle -

                            "Quatuors Romantiques"

            Webern - Brahms - Schumann - Schubert

           Un programme à remonter le temps... 

                         Un travail d'orfèvres pour un bijou de grande qualité !

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

Jeudi 10 février 2022

                      " Nostalgic Orient Express "

La mezzo-soprano Cathia Lardeau et la pianiste Glawdys Wild nous ont fait voyager dans le mythique train "Orient Express":

  Dialogue entre la voix et le piano au cours de quatre escales:                      Paris, Vienne, Athènes et Venise

                         Une belle complicité musicale !

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

Jeudi 10 mars 2022

          Concert Pierre Génisson & David Kadouch "

Les artistes, à la célébrité bien justifiée, nous ont offert un programme  juxtaposant judicieusement Brahms et Schumann, à la fois si proches et si différents, pour, ensuite, changeant de siècle, transcender la richesse d'un fascinant Prokofiev.

" Un bonheur musical étourdissant, virevoltant, virtuose" "

Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

Lundi 14 mars 2022

              Soirée de présentation des Folies d'Avril

  • montage audiovisuel présenté par Olivier Renaut aussi précis qu'alléchant, annonçant tous les concerts  qui émailleront ces trois journées américaines.
  • conférence très intéressante de Madame Desgranges, professeure à l'UTB, sur les origines lointaines de la musique américaine et les influences croisées de celle-ci avec la musique européenne durant les "années folles".
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022
Rétrospective 2021 / 2022

8 - 9 - 10 avril 2022

      "Folies de Printemps...Amérique...Amérique ! "

                       En route pour le « Monde Nouveau »

12 concerts durant ces 3 jours  qui nous ont emmenés en Amérique du sud avec le tango d’Astor Piazzolla et en Amérique du Nord auprès de compositeurs américains (Copland, Gershwin, Bernstein, Cage...) mais aussi  européens qui ont vécu de nombreuses années sur le continent américain (Dvorak, Rachmaninoff, Bartok...)...sans oublier le Jazz de La Nouvelle Orléans.

Un  feu d’artifice musical mêlant  musique de chambre,  cinéma,  littérature,  jazz,  tango…et les grands concertos pour piano (Rachmaninoff, Ravel, Gershwin) et violon (Bartok)

Vous avez pu apprécier deux nouveautés:

  • Un concert-lecture intitulé "Gatsby" avec Brigitte Fossey ( la petite fille du célèbre film « Jeux interdits ») et Eric Artz, au piano : mélange de musique de George Gershwin et d’extraits de Gatsby le Magnifique, roman emblématique de Francis Scott-Fitzgerald

"Moment magique que cette immersion dans une œuvre d'une surprenante beauté "

  • Un ciné-concert  proposé par l’Orchestre Dijon Bourgogne : Projection de 3 films muets de Buster Keaton accompagnés par l’ODB sur une musique originale de Marc-Olivier Dupin, dirigé par Joseph Bastian.

" la précision et l'excellence de l'interprétation accentuent l'effet des gags et des surprises, ou, au contraire, suggèrent sentiments et états d"âme"

                                                    Du grand art...!

Vendredi 8 avril 2022

                           1ère journée

8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz
8 avril : Inauguration  -  Brigitte Fossey et Eric Artz

8 avril : Inauguration - Brigitte Fossey et Eric Artz

8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy  - Ravel concerto en sol
8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy  - Ravel concerto en sol
8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy  - Ravel concerto en sol
8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy  - Ravel concerto en sol
8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy  - Ravel concerto en sol
8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy  - Ravel concerto en sol

8 avril : Julien Blanc - l'EOD dirigé par Flavien Boy - Ravel concerto en sol

Samedi 9 avril 2022

                             2ème journée

Deux grands concertos pour piano et orchestre :

  • Concerto en fa de Gershwin: Eve-Melody Salom époustouflante  de virtuosité et de musicalité.
  • Concerto n°2 de Rachmaninoff : Gaspard Dehaene nous enchanta avec sa grande compréhension artistique, sa maitrise technique sans faille, son jeu subtil, net, agile et convaincu.
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy
Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy

Eve-Melody Salom (Chopin) & Gaspard Dehaene (Rachmaninoff) - l'EOD & Flavien Boy

Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian
Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian

Quatuor Kodama - Duo Evade - Orchestre Dijon Bourgogne et Joseph Bastian

Dimanche 10 avril 2022

                                      3ème journée

Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté
Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté

Les remarquables étudiants de l'ESM Bourgogne Franche-Comté

Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla
Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla
Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla
Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla
Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla
Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla

Ensemble "Métamorphoses " et la musique de Piazzolla

Concert de clôture

  • Bartók : concerto n°1  Nathan Mierdl, violon, toujours en recherche du "beau son"
  • Dvorak : Symphonie n°9 "du Nouveau Monde "

qui clôtura les 3 jours des "Musicales en Folie" dans l'admiration et la joie du nombreux public survolté...qui, tout au long du festival, a su apprécier et s'enthousiasmer pour la qualité et le contact chaleureux de l'orchestre et de son chef Flavien Boy avec l'auditoire.

 

Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy
Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy
Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy
Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy
Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy
Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy

Nathan Mierdl - l'EOD - Flavien Boy

L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy
L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy
L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy
L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy
L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy
L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy

L'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy

Samedi 11 & dimanche 12 juin 2022

                  Un final époustouflant...!

Pour le dernier concert de la saison, l'Ensemble Orchestral de Dijon et l'Ensemble À Cœur Joie, dirigés par Flavien Boy, vous ont  proposé une rencontre avec Félix Mendelssohn, qui a nécessité un aménagement exceptionnel pour accueillir les 150 interprètes.

un magnifique moment musical avec :

  • La Symphonie n°2, Op.52 " Lobgesang - chant de louange" de Félix Mendelssohn (1840) : les trois premiers mouvements.
  • Le Psaume 42, Op.42 de Mendelssohn (1838) 

     

_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________________________

Vous pouvez retrouver l'intégralité des photos et des comptes-rendus de tous nos concerts dans  " articles récents et  archives "  que vous trouverez en haut à droite dès que vous ouvrez le blog                http://lascenefontainoise.over-blog.com/

Tous mes remerciements à Béatrice pour les commentaires et à Stéphane pour les photos de toute la saison ...

___________________________________________________________________________________

Une magnifique saison vient de se terminer...

  • Un très très grand merci à tous les talentueux musiciens et interprètes revus dans ces diaporamas et que vous avez appréciés et applaudis tout au long des nombreux concerts...
  • Un immense merci à notre cher et fidèle public des "Musicales"qui nous soutient et qui est notre raison d'être...

 jeudi 22 septembre 2022   à 20h   au CAPJ :

          " soirée de présentation de la nouvelle saison "                                      2022 / 2023

avec la participation de l'Orchestre Dijon Bourgogne.

La brochure présentant les " Musicales 2022/ 2023 " sera distribuée mi-septembre...!

________________________________________________

Le Président Olivier Renaut et toute l'équipe de la Scène Fontainoise remercient chaleureusement Monsieur Patrick Chapuis, Maire de Fontaine-lès-Dijon, la municipalité, le Conseil Départemental, de l'aide qu'ils nous ont apportée pour réussir ces "Musicales"  ...sans oublier nos fidèles partenaires auxquels vous pouvez apporter toute votre bienveillance :

________

_________________________________________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Un final époustouflant...!

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Un final époustouflant...!

La saison 2021/2022 de la Scène Fontainoise s'est terminée samedi 11 et dimanche 12 juin par un concert inédit au CAPJ de Fontaine-lès-Dijon, qui a nécessité un aménagement exceptionnel pour accueillir les 150 interprètes.

 

L'Ensemble Orchestral de Dijon et les choristes du pôle "A Cœur Joie Bourgogne Franche-Comté", dirigés par Flavien Boy,

ont offert aux nombreux spectateurs présents samedi soir et dimanche après-midi un magnifique moment musical :

  • La Symphonie n°2, Op.52 " Lobgesang - chant de louange" de Félix Mendelssohn (1840) : les trois premiers mouvements.
  • Le Psaume 42, Op.42 de Mendelssohn (1838) 

     

 

Après une présentation par Madame Marie-Noëlle Braichelotte, présidente du Pôle "A Coeur Joie BFC", du projet mis en œuvre depuis novembre 2021 sous la direction de Flavien Boy, nous avons pu entendre la  "symphonie-cantate ":

 

De ces trois premiers mouvements purement instrumentaux, nous retiendrons le caractère triomphal du 1er mouvement et ses puissants trombones célébrant la découverte de l'imprimerie 400 ans auparavant, le lyrisme fluide du 2ème et l'adagio final plein de ferveur.

Heureuse idée que d'avoir remplacé le 4ème mouvement chanté de cette symphonie à la fois profane et spirituelle par le magnifique Psaume 42, alliance du sacré et du sentiment religieux dans sa simplicité...

... simplicité et beauté du 1er mouvement ( merci à Flavien de l'avoir choisi dimanche en deuxième bis) - Clarté du 2ème mouvement: superbe  mélodie de la soprano, formant de gracieuses arabesques avec celle du hautbois, puis soutenue par les cordes - Grande ferveur instrumentale et vocale du psaume jusqu'à l'apothéose finale pleine d'espérance.

Travail et talent sont nécessaires à chacun pour faire sien une telle œuvre et l'offrir dans une interprétation qui en exprime la puissance et la subtilité.

 

 

La soprano Laure Chanelet apporte conviction et grande musicalité; les choristes forment un ensemble homogène, précis, d'une grande pureté vocale, emmené par la conduite précise et attentive de Flavien Boy, qui, comme à son habitude, s'approprie l’œuvre de façon naturelle et suscite le meilleurs de ses excellents instrumentistes.

 

Le Psaume 42 , dans ces deux exécutions, à la fois proches mais forcément subtilement différentes, ne risque pas d'être oublié des nombreux spectateurs touchés par les interprétations inspirées de cette œuvre profonde, généreuse et d'un lyrisme romantique.

En bis : Verleih uns Frieden - Donne nous la paix : Cantate-choral de Mendelssohn en un seul mouvement pour chœur mixte et orchestre (1831), d'après  une prière pour la paix de Martin Luther (1529), invocation à la paix... bien d’actualité, comme l’a précisé Flavien Boy.

                                                                                        BG

 

Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani
Photos Stéphane Floreani

Photos Stéphane Floreani

La gestique du chef d'orchestre

"La gestique d’un chef dépend  de sa physiologie et du résultat sonore qu’il veut produire. Au départ, c’est une démarche spontanée. Il ne réfléchit pas au profil général de sa gestique mais à l’efficacité de sa communication".— (Pierre Boulez questionné par Claude Samuel, Éclats 2002, 

Interview de  Flavien Boy qui dirigea le concert…sur BFC Classique / L'autre climat musical en Bourgogne-Franche-Comté  https://bfc-classique.fr

https://bfc-classique.fr/mendelssohn-a-laffiche-de-la-scene-fontainoise-pour-son-dernier-concert-de-la-saison/

Le diaporama ci-dessous vous permettra d'apprécier la gestique de Flavien

Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani
Flavien Boy...en noir et blanc              ©Stéphane Floreani

Flavien Boy...en noir et blanc ©Stéphane Floreani

La saison 2021 / 2022 est terminée...

   Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 22 septembre à 20h au CAPJ pour la soirée de présentation de la saison 2022 / 2023 avec la participation de l'Orchestre Dijon Bourgogne.

____________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Dernier concert de la saison : samedi 11 juin 20h ou dimanche 12 juin 15h

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Dernier concert de la saison : samedi 11 juin 20h ou dimanche 12 juin 15h

 Rendez-vous  au Centre d'Animation Pierre Jacques de Fontaine-lès-Dijon

entrée rue du Gal de Gaulle 

Une surprise vous attend...!

samedi 11 juin à 20h    ou     dimanche 12 juin à 15h

                                   pour le dernier concert de la saison 2021- 2022

 l'Ensemble Orchestral de Dijon avec l'Ensemble À Cœur Joie, dirigés par Flavien Boy, vous proposent une rencontre avec Félix Mendelssohn

 

Interview de  Flavien Boy qui dirigera le concert…sur BFC Classique / L'autre climat musical en Bourgogne-Franche-Comté  https://bfc-classique.fr

 

 

Félix Mendelssohn

Comme les autres compositeurs du début du 19ème siècle, Félix Mendelssohn,né à Hambourg en 1809 (un an avant Chopin et Schumann), appartient à la « génération romantique » mais, loin du "spleen", il mène au contraire une vie aisée, rythmée par les succès et le bonheur familial.

Mendelssohn appartient, comme sa sœur Fanny, a l’élite culturelle allemande et présente des dons musicaux exceptionnels. Compositeur et chef d’orchestre adulé, grand voyageur, il parcourt l’Europe : Angleterre, Ecosse, Paris (où il rencontre Chopin), Rome. Ce séjour en Italie en 1830 lui fait découvrir la polyphonie d’Allegri, la musique baroque et éveillera à 21 ans son goût pour la musique religieuse.

Génie précoce, ses œuvres, à l’exception de l’Opéra, relèvent de tous les genres : symphonie, musique de chambre, lyrique, orgue, piano, musique sacrée, domaine dans lequel il fut particulièrement fécond.

 Mendelssohn ne cherche pas à innover, cependant ses œuvres sont profondément romantiques par leur sensibilité à la fois joviale et nostalgique. Très imprégné de l’étude des partitions de Bach, Mendelssohn semble toujours trouver un point d’équilibre musical... ce qui lui vaut parfois le surnom du « plus classique des romantiques ».

Au-delà de ses dons de compositeur, de pianiste, de chef d'orchestre Mendelssohn est également célèbre pour avoir mené la redécouverte au 19ème siècle de la musique baroque, et en particulier des œuvres de Jean-Sébastien Bach et de Georg Friedrich Haendel: Il a notamment dirigé la Passion selon St Mathieu de Bach à Berlin (la première représentation depuis la mort du compositeur en 1750), et Israël en Égypte de Haendel à Düsseldorf.

Symphonie n°2 en si bémol majeur Op.52 (3 premiers mouvements)

La Symphonie n 2 en si bémol majeur, op. 52 , également intitulée "Chant de louange (Lobgesang)", est une "symphonie-cantate" composée entre 1838 et 1840.
Rappelant la structure de la Neuvième Symphonie de Beethoven, écrite pour chanteurs solistes, chœur, orgue et orchestre, elle comporte trois mouvements symphoniques et un chœur final...qui sera remplacé pour ce concert par le Psaume 42.
La symphonie « maestoso con moto », comme l’indique son nom, est majestueuse et animée :Les trombones, dès l’entrée, indiquent le caractère solennel, voire emphatique de l’œuvre dont la grandiloquence et la solennité  imposent une grande déférence. Elle rencontra un grand succès lors de sa création en juin 1840 dans l’église Saint Thomas de Leipzig, celle-là même qui était devenu légendaire pour avoir accueilli Bach un siècle plus tôt. Schumann se montra particulièrement enthousiaste.
Psaume 42, Op.42
D'ascendance juive, la conversion de la famille de Mendelssohn au protestantisme en 1816 le rend familier des Ecritures: Ses deux grands oratorios « Paulus 1836 et Elias 1846», ses chœurs, psaumes, cantates, chorals sont les témoins de cette culture spirituelle. 
Il choisit de mettre en musique le Psaume 42 « Wie der Hirch schreit nach frischen wasser – comme un cerf altéré cherche l’eau vive »…C’est l’appel désespéré d’une âme en recherche de Dieu…où le sentiment de tristesse et d’abandon laisse place à une confiance heureuse en Dieu.

 

Ecrit en 1837 lors de son voyage de noces avec sa jeune épouse Cécile, fille de pasteur, son ultime version fut exécutée en février 1838.
L’œuvre est écrite pour chœur mixte, voix solistes et orchestre et se découpe en sept parties, dont un magnifique aria où la soprano dialogue avec le hautbois, à la manière des arias de Bach, dans une grande simplicité mélodique. Le Chœur final  amplifie la partie précédente avec trompettes, en une vaste fugue avec chœur et orchestre.
 

 

                                                                                                         BG
 
 
Dernier concert de la saison : samedi 11 juin 20h ou dimanche 12 juin 15h

L'Ensemble Orchestral de Dijon

Créé en 2004, l'Ensemble Orchestral de Dijon regroupe des musiciens professionnels et amateurs, issus pour la plupart des structures d'enseignement musical de Dijon (Conservatoire Régional et École Supérieure de Musique Bourgogne Franche-Comté) réunis autour de leur passion commune et souhaitant transmettre leur amour de la musique, leur sensibilité et leur joie à ceux qui viennent les écouter. Ensemble à géométrie variable, l'EOD se produit aussi bien en formation de chambre qu'en orchestre symphonique. L'EOD, unanimement apprécié, est un des principaux artisans du succès des Musicales en Folie.

Flavien Boy, chef talentueux

A chaque étape de ses études au Conservatoire à rayonnement régional (CRR) de

Dijon, à l'Université de Bourgogne en faculté de musicologie, comme au CNSMD de Paris, Flavien Boy est l'abonné des mentions Très Bien et des médailles d'or:

Né en 1982, Flavien Boy obtient son DEM de direction d'orchestre mention Très Bien à l'unanimité avec les félicitations du jury dans la classe de Jean-Sébastien Béreau au Conservatoire de Dijon en décembre 2004. Il entre ensuite dans la classe d'analyse de Michaël Lévinas au CNSM de Paris, où il reçoit un Premier Prix, mention Très Bien, en juin 2007. En septembre 2010, il intègre la classe de direction d'orchestre du CNSMD de Paris.

Depuis 2007, il est directeur artistique de l'Ensemble Orchestral de Dijon (EOD)

 

Ensemble " A Coeur Joie"

 

À Cœur Joie  est une association qui œuvre au développement du chant choral amateur et professionnel en France, organisatrice des Choralies de Vaison-La-Romaine. Elle rassemble les chanteurs, chefs de chœur, compositeurs et tous les passionnés de chant choral ; organisée en pôles régionaux, elle œuvre sur tout le territoire et peut ainsi proposer des rencontres, formations et concerts.

Le Pôle Bourgogne – Franche-Comté a réuni 120 choristes des différentes chorales de la région (Mâcon, Dijon, Dôle, Gray, Besançon, Montbéliard et Belfort)  regroupés et associés à l’Ensemble Orchestral de Dijon et la soprano Laure Chanelet afin d’interpréter le Psaume 42 de Félix Mendelssohn.

 

 

Dernier concert de la saison : samedi 11 juin 20h ou dimanche 12 juin 15h

 ________________________________________________________

"Oh des disques" : Sylvie Bouissou sera présente les 11 et 12 juin et vous proposera tout un choix de disques et livres en relation avec les

concerts.

https://img.over-blog-kiwi.com/1/08/46/93/20190401/ob_e1f535_logo-oh-des-disques.jpg

_____________________________________________________________

L'entrée se fera par la rue Charles de Gaulle (comme pour les Folies) -

Il n’y aura pas de réservations pour ce concert.

Billets disponibles à l’accueil

Tarifs :

- Tarif plein : 16€

-Tarif réduit : 10 €  ( L'abonnement à tous les concerts des Musicales donne droit à un tarif réduit pour ces deux concerts)

- Gratuit pour les moins de 18 ans

 

                                   Renseignements  : 06 01 96 12 47

_________________________________________________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Dernier concert de la saison 2021/2022

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Dernier concert de la saison 2021/2022

Deux rendez-vous  au Centre d'Animation Pierre Jacques de Fontaine-lès-Dijon - entrée rue du Gal de Gaulle - pour le dernier évènement de la saison que la Scène Fontainoise vous propose:

  • samedi 11 juin à 20h

                            ou

  • dimanche 12 juin à 15h

L'Ensemble Orchestral de Dijon avec l'Ensemble "A Cœur Joie"

dans un programme symphonique et choral consacré à

Félix Mendelssohn

Tous les détails dans le prochain blog

________________________________________________________________________________

_________________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

 
Partager cet article
Repost0

Retour sur la 8ème édition des Folies ...!

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

3 jours de "Folies"...

     ... devenues un rendez-vous musical incontournable !

Après deux années sans festival – le dernier datant d’avril 2019 « Le concerto…de Bach à Gershwin » et les « Folies d’Automne » de novembre 2021, le public avait hâte de retrouver cette ambiance conviviale...

...des spectateurs enthousiastes sont venus nombreux assister à l'inauguration et aux concerts de ces "Folies de Printemps"

                               

  • Vous allez revivre en photos tous les évènements que vous avez aimés.

Cliquer sur les diaporamas pour les accélérer

Les photos sont de Stéphane et les commentaires de Béatrice.

Vendredi 8 avril ...1er jour

Dès ce vendredi, lors de l'inauguration des 8èmes "Musicales en Folies" par Brigitte Fossey et Patrick Chapuis, Maire de Fontaine-lès-Dijon...

...mise dans l'ambiance grâce au programme "dixieland" du groupe de jazz "Riverboat Stomper Dixieband" qui ne laisse jamais place à l'ennui ou à la morosité...

  • Concert-lecture "Gatsby"

...et nous voilà à New York : nous y retrouvons Daisy et Gatsby, les héros du roman de F.Scott Fitzgerald paru en 1925: "Gatsby le magnifique", adapté spécialement pour notre festival par Brigitte Fossey.

Moment magique que cette immersion dans une œuvre d'une surprenante beauté. Le jeu scénique, la voix de la récitante qui se fait caressante, légère, violente mettent en lumière la richesse, la poésie du style, les blessures des personnages.

Avec des choix judicieux, "Rhapsodie in blue" et autres compositions de Gershwin, Eric Artz au piano, en parfaite adéquation, se joue des difficultés techniques et rythmiques et  marie légèreté, frénésie joyeuse, mélancolie diffuse.

Merci à eux ...Vite, vite ! Allons lire, relire, savourer "Gatsby le magnifique"

  • Concerto en sol de Ravel

Maurice Ravel, lors de sa tournée de concerts aux États Unis en 1928, fréquente les clubs de jazz de Harlem et admire les improvisations du jeune Gershwin... Dès 1929, il entreprend la composition du concerto en sol...

On retrouve d'ailleurs dans le 1er mouvement les rythmes du blues, du jazz américain.Dans le célèbre adagio, Julien Blanc déroule magnifiquement, ainsi que l'orchestre à sa suite, cette sublime mélodie erratique.

Cette œuvre variée et élégante trouve en lui la capacité technique, la fidélité au style et l'inspiration qu'elle mérite.

Dans cette pièce d'une grande exigence rythmique, Flavien Boy, en parfaite complicité avec le piano, dirige avec précision et rigueur son orchestre.

_________________________________________________________________________________________

Inauguration
Inauguration
Inauguration
Inauguration
Inauguration
Inauguration
Inauguration
Inauguration
Inauguration

Inauguration

Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani
Concert-lecture   Brigitte Fossey-Eric Artz        Photos Stéphane Floreani

Concert-lecture Brigitte Fossey-Eric Artz Photos Stéphane Floreani

Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon
Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon

Julien Blanc - Flavien Boy - Ensemble Orchestral de Dijon

                

                                                               

Samedi 9 avril   2ème jour

 

 

  • 14h  Deux grands concertos pour piano...!

- Concerto en fa de Gershwin

Composé en 1925, c'est un heureux mariage de la forme classique du

concerto et du jazz revisité par le génie du compositeur.

Au piano Eve-Melody Salom, absolument époustouflante de

maitrise, de virtuosité, de musicalité et l'orchestre de Flavien Boy mené, pourrait-on dire " à la baguette", triomphèrent des grandes difficultés techniques et rythmiques pour parvenir à créer les timbres, les couleurs et l'atmosphère de cette œuvre exigeante sous une bien trompeuse légèreté.

 

Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD
Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD

Eve-Melody - Flavien Boy et l'EOD

- Concerto n°2 de Rachmaninoff en ut mineur Op.18

 Ce concerto fut composé en 1900 avant l'arrivée en 1917 du compositeur russe aux États Unis où il mourut, citoyen américain, en 1943.

 Passionnément, fiévreusement romantique, il touche et émeut par son énergie vitale et la beauté de ses thèmes: il est "universel".

Gaspard Dehaene, grâce à sa maitrise technique sans faille, sa virtuosité fluide, son jeu subtil, net, agile et convaincu, en est le fidèle "interprète" au sens plein du terme, communiquant à l'auditoire le "sentiment" de l’œuvre, en en révélant comme évidente la beauté. Sa compréhension artistique de cette musique le rend aussi inspiré dans les 1er et 3ème mouvements que dans l'adagio où le piano fait merveilleusement sonner la célèbre mélodie.

L'EOD, avec Flavien Boy, est le guide, le complice éclairé grâce à la qualité des divers pupitres: recherche du beau son, précision des rythmes, connivence heureuse avec le piano et l'enthousiasme toujours au rendez-vous de cet ensemble talentueux, à l'image de son chef charismatique.

- Après ces deux magnifiques prestations intenses et exigeantes qui suscitèrent un grand enthousiasme, Eve-Melody et Gaspard nous ont offert un moment de sérénité, de paix et de beauté avec, dans son instrumentation pour 4 mains, le " jardin féérique " 5ème conte extrait de "Ma mère l'Oye" de Maurice Ravel.

Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody
Gaspard - Flavien et...Eve-Melody

Gaspard - Flavien et...Eve-Melody

  • 16h  Concert du quatuor Kodama

Le quatuor avait sélectionné des auteurs liés aux Etats Unis: Korngold, autrichien naturalisé américain en 1943 - Stravinsky, russe, naturalisé français puis américain durant la 2ème guerre mondiale - Caroline Shaw, américaine née en 1982.

Stravinsky, lorsqu'il compose à Chicago en 1914 ses 3 pièces pour quatuor à cordes, conteste l'influence de Schoenberg malgré une tendance atonale de l’œuvre.

Korngold représente quant à lui le dernier souffle du romantisme viennois.

La variété du programme permit de confronter des compositeurs différents, mais, chacun à son époque, audacieux.

Les œuvres exécutées de Caroline Shaw requièrent de grandes qualités de recherche sonore et de rigueur rythmique.

On ne peut que saluer l'excellence des musiciens de ce quatuor dans un programme riche et peu fréquenté :

Emile Delange et Anna Bertrand, violons / Camille Rollet, alto /  Apolline Bandinu,violoncelle.

Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama
Quatuor Kodama

Quatuor Kodama

  • 18h   Concert du duo " Evade " :

Avec des œuvres et des compositeurs très variés, Natacha Melkonian, piano / Gaétan Clerget, saxophone nous ont entrainés dans un tourbillon musical plein de bonnes surprises telle la version saxophone du " tango-étude pour flûte "d'Astor Piazzolla ou la musique très expérimentale en 3 mouvements " 4'33 " de John Cage : et si le silence était un choix pour les musiciens transformés en mimes statiques silencieux !

Plus sérieusement, chaque titre avait son attrait : d' "Escapade" de John Williams au célèbre "Scaramouche " de Darius Milhaud, en passant par le nerveux "Devil's rag" de Jean Matitia.

Dans toutes ces pièces, pas de faiblesse : virtuosité, aisance au piano comme au saxo. Natacha accompagne magnifiquement, toujours en adéquation avec le saxo, que ce soit dans le rythme, parfois soutenu, ou dans le chant. Gaétan a su séduire par l'agilité de son jeu et ses sonorités envoutantes.

Une découverte et un plaisir...! A quand un premier enregistrement ?

Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade
Duo Evade

Duo Evade

  • 20h15  Ciné-concert par l'ODB dirigé par Joseph Bastian

 

Charlie Chaplin, Laurel et Hardy, Buster Keaton...Trois héros de jeunesse de bien des spectateurs présents ce samedi soir au CAPJ. Ce dernier nous rejoint et fait rire jeunes et moins jeunes par son personnage lunaire ambivalent et ses gags désopilants.

Le génie du compositeur Marc-Olivier Dupin  donne vie à l'image d'une façon intuitivement subtile.

L'Orchestre Dijon Bourgogne, sous la direction de son nouveau chef Joseph Bastian, accomplit là un travail d'horloger car chaque instrument ou groupe d'instruments doit intervenir au moment précis requis par l'action...

...travail d'orfèvre également par la précision et l'excellence de l'interprétation qui accentue l'effet des gags et surprises, ou, au contraire, suggère sentiments et états d'âme (les bruitages intempestifs du marimba, des percussions, des cuivres interrompent sans vergogne les douces mélodies des cordes et des bois)

Dans cette partition exigeante...pas de repos ou de rêverie pour l'orchestre dirigé avec aisance et conviction par Joseph Bastian.

                                        Du grand art...!

Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian
Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian

Orchestre Dijon Bourgogne dirigé par Joseph Bastian

 

Dimanche 10 avril   3ème jour

 

 

  • 11h  Concert de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté

Ce Dimanche matin, neuf étudiants de l’École Supérieure de Musique de Bourgogne Franche-Comté se retrouvaient en diverses formations pour interpréter Rachmaninoff, Gershwin, Bernstein, Liebermann et Schoenfeld.

Bénéficiant de l'enseignement de professeurs de très haut niveau à l'origine de ce concert, tous les musiciens, que ce soit flûtiste, clarinettistes, chanteuse, pianistes ont montré de grandes qualités techniques et musicales, se situant à un niveau remarquable laissant entrevoir de belles carrières professionnelles.

L'auditoire ne s'y est pas trompé, qui leur a accordé un succès bien mérité.

Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté
Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté

Les étudiants de l'ESM de Bourgogne Franche-Comté

  • 14h30  Concert de "Métamorphoses "

Le concert de début d'après-midi nous faisait voyager cette fois en Amérique du Sud à la rencontre du tango " revisité " par l'incontournable et génial Astor Piazzolla.

Emmanuelle Bouillot au piano, Charlotte Magnien et Simon Bouveret au violon, Manon Tenoudji à l'alto, Tomoni Hirano au violoncelle forment un magnifique ensemble modulable ouvrant à de multiples possibilités : Trio violon, violoncelle, piano pour les "Quatre saisons" - Alto et piano pour le "Grand Tango" - Quatuor à cordes pour les "Trois pièces" dont le célèbre " Libertango".

Quelles que soient la formation adoptée et l’œuvre jouée, la musique de Piazzolla nous était offerte dans toute sa beauté et son émotion, nous faisant oublier tout le travail, le métier et le talent qu'il faut à chacun pour être ce  "passeur de musique ", cet artiste au sens le plus noble de l'art.

Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "
Ensemble " Métamorphoses "

Ensemble " Métamorphoses "

  • 16h30   Concert de clôture

- Concerto n°1 pour violon de Bartók

Ce concerto, composé en 1907/1908, est le premier des deux concertos écrits par Bartók. Il comporte deux mouvements et la violoniste Stéfi Geyer à qui il était dédié le définira plutôt comme une Fantaisie.

Nathan Mierdl a choisi une œuvre difficile, originale et a assumé parfaitement ces deux qualificatifs.

1er mouvement: Andante sostenuto

C'est avec une grande clarté et toujours en recherche du "beau son" qu'il introduit, seul, cette longue mélodie chromatique soutenue, très lyrique, évoluant vers une intensité qui gagne ensuite l'orchestre.

2ème mouvement: Allegro giocoso

Tout en contraste, vif, ses rythmes fluctuants, ses difficultés d'exécution mettent en lumière le niveau technique, la virtuosité et l'aisance de Nathan qui semble habité par cette œuvre audacieuse et complexe.

Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy
Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy

Nathan Mierdl et l'EOD, dirigé par Flavien Boy

- Symphonie n°9 en mi mineur Op.95 "Du Nouveau Monde" de Dvoràk

Nommé directeur du Conservatoire National de New York de 1892 à 1895, Dvorak compose sa célèbre "Symphonie du Nouveau Monde" au succès foudroyant et jamais démenti...occultant d'autres belles symphonies telle la 8ème.

C'est cette œuvre grandiose et contrastée, nommée "Du Nouveau Monde" car la première écrite en Amérique, qui clotura les 3 jours des "Musicales en Folie" dans l'admiration et la joie du nombreux public survolté...qui, tout au long du festival, a su apprécier et s'enthousiasmer pour la qualité et le contact chaleureux de l'orchestre et de son chef Flavien Boy avec l'auditoire.

...mais, Surprise !...Voilà "en bis" le dynamique et flamboyant " Un Américain à Paris " de Gershwin...!!!

L'euphorie du public est à son comble...!

 

Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon
Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon

Flavien Boy et l'Ensemble Orchestral de Dijon

____________________________________________________________________________________________

Le Président et toute l'équipe de la Scène Fontainoise remercient chaleureusement Monsieur le Maire, toute la municipalité, le Conseil Départemental et tous nos partenaires de l'aide qu'ils nous ont apportée pour réussir ces 8èmes Musicales en Folie...et le nombreux et fidèle public qui nous soutient et qui est notre raison d'être...

 

Nous vous donnons rendez-vous les 11 juin (20h) et 12 juin (15h) pour le dernier concert de la saison avec l'Ensemble Orchestral de Dijon et l'Ensemble "A cœur joie" autour de Mendelssohn.

L'équipe de la Scène Fontainoise
L'équipe de la Scène FontainoiseL'équipe de la Scène Fontainoise

L'équipe de la Scène Fontainoise

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Folies Américaines - Programme jour par jour - Annulation du concert de samedi 9 avril 11h

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Réservations pour les Folies "Amérique...Amérique ! "

                          30 minutes avant chaque concert

 nous vous donnons aussi  la possibilité de réserver par téléphone : 06 01 96 12 47

Bulletin d'inscription

Bulletin d'inscription

______________________________________________________________________________________

Un certain nombre de musiciens du Conservatoire à rayonnement régional de Dijon étant malades, nous sommes dans l'obligation d'annuler leur concert du samedi 9 avril à 11h...nous en sommes désolés et leur souhaitons de reprendre rapidement le chemin de la musique.

 

Concert d'ouverture

Concert d'ouverture

Vendredi 8 avril

  • 17h30  Ouverture des Musicales en Folie     (entrée gratuite)

-

Avec les 4 musiciens du Riverboat Stomper Dixieband qui  perpétuent la tradition du jazz de la Nouvelle Orléans (Louis Armstrong , Sidney Bechet ou Kid Ory): Cette musique simple et joyeuse que les passagers des bateaux à aubes qui remontaient le Mississippi, dansaient jusqu’au matin.

- Inauguration et Cocktail offert par la mairie

  • 20h  Exceptionnel concert d'ouverture

1ère partie : Un événement au CAPJ

Concert-lectureGeorge Gershwin / Francis Scott-Fitzgerald.

Le mélange de la musique de George Gershwin aux extraits de Gatsby le Magnifique, le roman emblématique de Francis Scott-Fitzgerald, deux monstres sacrés de la culture mondiale de l'entre-deux-guerres.

 

GATSBY      avec Eric Artz et Brigitte Fossey

 

Brigitte Fossey...

Vous la connaissez...c'est l'inoubliable Paulette dans le film de René Clément "Jeux Interdits" : https://www.dailymotion.com/video/x26mu9h...et la mère de Sophie Marceau dans "La Boum"

Brigitte Fossey a ensuite interprété de nombreux rôles au cinéma (Le grand Meaulnes, les valseuses en particulier), à la télévision (le château des

oliviers, les gens de Mogador ) et au théâtre, dans des pièces de Molière, Marivaux, Tchekhov, pour ne citer qu’elles. Elle s’est produite aussi dans Pierre et le loup de Prokofiev et dans l’Histoire du soldat de Stravinsky.

Elle participe à de nombreux festivals de musique en tant que récitante d’oratorios comme Jeanne au Bûcher de Honegger et de poésie (Nohant, Toulouse )

Elle a  participé à des doublages notamment de Mia Farrow dans le rôle de Daisy Buchanan du film Gatsby le Magnifique .

Elle est régulièrement sollicitée pour des concerts-lecture sur différents thèmes par exemple Frédéric Chopin et George Sand… Liszt et Marie d’Agout ... Mozart et le divin  etc…

Eric Artz...

Vous le connaissez... c'est lui qui jouait le rôle de Liszt dans "Un diner avec Chopin" en novembre 2016, qui lui permit révéler ses qualités d'acteurs...et de pianiste. Nous l'avons retrouvé en octobre 2018 pour un récital consacré à Chopin, Schubert, Liszt...et le 8 avril, nous l'entendrons dans des œuvres de Gershwin.

Admis à 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris chez Nicholas Angelich et Roger Muraro, il obtient une mention très bien en Master puis le diplôme d'Artiste D.A.I du CNSM (3ème cycle de Perfectionnement).

                                                  Photo Julie Limont

Il a également obtenu, à l'unanimité du jury, le diplôme de concertiste de l'Ecole Normale Supérieure de Paris chez Réna Shereshevskya.

Lauréat de plus de 20 Concours Nationaux et Internationaux, il s'est produit à l'étranger en Autriche, en Italie, en Israël, au Maroc, en Suisse, en Angleterre,  en Allemagne, en Belgique, en Espagne et au Japon.

Il a aussi donné de nombreux concerts en France à Paris (Théâtre des Champs-Elysées, Festival Chopin à Bagatelle, Cité de la musique, Salle Cortot...), au Festival Radio France à Montpellier, au Festival Chopin à Nohant , à Toulouse (Jacobins), à l'Arsenal de Metz, aux Lisztomanias de Châteauroux, en Guadeloupe...

Il est professeur de piano à l'ENSM de Paris.

2ème partie : 

Ravel :  Concerto en sol pour piano et orchestre

par Julien Blanc et l'Ensemble Orchestral de Dijon, dirigé par Flavien Boy

Julien Blanc...un habitué des Musicales de Fontaine.

 

Né en 1990, Julien Blanc commence l’étude du piano en 2002 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon dans la classe de Laure Rivierre.

                                 

Il participe en 2007 à la création de « L’Homme de Ciboure  » (hommage à Ravel pour piano, violoncelle et orchestre) du jeune compositeur Olivier Urbano et interprète également le concerto en Ré mineur n° 20 de Mozart avec l’orchestre de la Camerata de Bourgogne.

Il poursuit ses études à Dijon jusqu’à l’obtention d’un  » Diplôme d’études Musicales » en piano ainsi qu’en écriture musicale. Après un Bachelor of Arts à la Haute Ecole de Musique de Genève, Julien Blanc intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Michel Béroff. Pianiste remarqué pour ses interprétation de répertoire contemporain, il participe au concours international de Piano d’Orléans où il est successivement lauréat des prix Chevillons-Bonneaud (2016) et Maurice Ohanna (2018).

                                       Photo P.Montisci

Il se produit régulièrement en concert lors de festivals internationaux, notamment sous la direction de Bruno Mantovani pour Sur Incise (P. Boulez) et Travel notes (T. Murail) au festival Messiaen au Pays de la Meije, ou en tant qu’accompagnateur avec le violoniste Laurent Korcia. En novembre 2019, il se produit en soliste à la Philharmonie de Paris dans le Concerto pour deux pianos de Berio avec l’Ensemble Intercontemporain.

L’Ensemble Orchestral de Dijon (EOD)

Créé en 2004, l'Ensemble Orchestral de Dijon regroupe des musiciens professionnels et amateurs, issus pour la plupart des structures d'enseignement musical de Dijon. L'EOD se produit dans un répertoire allant du baroque à la musique contemporaine. Partenaire de la Mairie de Dijon, l'EOD propose une série de concerts commentés (“Les Gros Mots de la Musique Classique”) dans les musées de la ville.

Sous la direction de Flavien Boy l'ensemble se compose d'une cinquantaine de musiciens. L’EOD se produit principalement en Bourgogne, mais également dans toute la France et en Europe. L'EOD est un des principaux artisans du succès des Musicales en Folie ; il y interpréta de nombreux concertos, symphonies et autres pièces orchestrales, attirant toujours une foule nombreuse de spectateurs enthousiastes.

 

Flavien BOY

Flavien Boy se perfectionne au Conservatoire National Supérieur de Paris, où il obtient les prix de direction d'orchestre, d'écriture, d'analyse et d'orchestration.

 

 

Cette formation lui a permis de diriger l'Ensemble Intercontemporain, et différents orchestres de renom tels que l'Orchestre Philharmonique de Marseille, et bien d’autres. Actuellement Directeur artistique de l'Ensemble Orchestral de Dijon, il propose des actions variées tels que des concerts de médiation (“Les Gros mots de la Musique Classique” dans les musées de Dijon)...

 

Maurice Ravel (1875-1937) : Concerto en sol pour piano et orchestre

Entre 1829 et 1831, Ravel compose simultanément le Concerto pour la main gauche et le Concerto en sol.

Composé pour le pianiste Paul Wittgenstein blessé de guerre, le Concerto pour la main gauche, écrit en un seul et sombre mouvement, donne à entendre par ses rythmes la tragédie de la guerre.

Parallèlement et en contraste, Ravel écrit le Concerto en sol exaltant et lumineux et adopte ici la forme classique en trois mouvements où la voix du piano ne s'oppose pas à celle de l'orchestre à l'instrumentation légère. Virtuose, élégante, l'écriture utilise les rythmes et les motifs des années 1920 (En 1928 aux Etats-Unis, Ravel fréquente les clubs de jazz et apprécie les improvisations du jeune Gershwin) ainsi que le "motorisme" typique des années 30 dans le 3ème mouvement.

Le 2ème mouvement "andante assai", dépouillé, est à lui seul un chef d’œuvre : débutant comme une pièce pour piano seul, celui-ci est rejoint par un orchestre très épuré. La longue phrase s'étire indéfiniment, reprise par le hautbois et le basson dans un long voyage méditatif et erratique.

Ce concerto fut crée à Paris en janvier 1932  par sa dédicataire, la pianiste Marguerite Long, avec l'orchestre des Concerts Lamoureux dirigé par Maurice Ravel. Il connut un succès mondial non démenti.

                                                                                                   BG

 

2ème jour

2ème jour

Samedi 9 avril

  • 11h  Concert du Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon...Annulé pour cause de maladie

 

  • 14h   Samedi 9 avril... Folies de piano 

     par Eve-Melody Salom et Gaspard Dehaene

et l'Ensemble Orchestral de Dijon dirigé par Flavien Boy

 

Gershwin (1898-1937) : Concerto en fa pour piano et orchestre par Eve-Melody

"Vous, les américains, prenez le jazz trop à la légère"  Maurice Ravel

Gershwin a t'il voulu faire mentir ce reproche de Ravel ?

Contrairement à la "Rhapsodie in blue", c'est Gershwin  lui-même qui entreprit, difficilement, mais avec bonheur, l'orchestration du Concerto en fa. Ecrit entre juillet et septembre 1925, il fut représenté en décembre au Carnegie Hall de New-York; tous les billets furent vendus et le concert très bien accueilli par le public.

Les critiques furent désorientés...Classique ?  Jazz ?

Gershwin avait voulu adopter la forme en 3 mouvements du concerto, changeant le titre initial "New-York city" en " Concerto en fa pour piano et orchestre", appellation plus proche de la "musique classique"... Alors même que la liberté de l'écriture, la palette sonore, l'orgie de rythmes du 3ème mouvement évoquent un style "Jazz"

En fait...du jazz dans un habit classique.

Rachmaninoff apprécia... Prokoviev pas du tout !

                                                                                                           BG

Eve-Melody Salom, piano

Eve-Melody obtient son Master de piano dans la classe de D. Pascal en 2020, au CNSMDP. Passionnée de musique de chambre, elle y termine actuellement son Master dans la classe de C. Désert. Parallèlement, elle poursuit au CNSMDP des études d'alto en 3ème année de licence dans la classe de P-H Xuereb. Eve-Melody se produit régulièrement en soliste, avec orchestre ou en diverses formations de musique de chambre. Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle remporte en 2020 le prix du concours Yamaha Music Foundation of Europe en piano.

 

Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril
Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril
Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril
Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril
Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril
Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril
Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril

Photos prises pendant la répétition du "Concerto en fa de Gershwin" 6 avril

Rachmaninoff (1873-1943) : Concerto n°2 en ut mineur Op.18 pour piano et orchestre avec Gaspard

Après l'échec en 1897 de sa 1ère symphonie, Rachmaninoff sombre dans la dépression. Le neurologue Nicolas Dhal qui le soigne par hypnose, lui conseille d'écrire ce concerto : il lui sera dédié.

Crée en 1901 à Moscou, Rachmaninoff, virtuose hors pair étant au piano, l’œuvre obtient un succès considérable qui perdure à ce jour.

Dans la lignée du 2ème concerto de Liszt et des trois concertos de Tchaïkovski, c'est essentiellement par son lyrisme et son souffle une œuvre "romantique"

Techniquement très difficile, avec des intervalles de dixième à jouer d'une seule main et une écriture  dense, le concerto se compose de 3 mouvements.

Introduit (réminiscence fréquente chez Rachmaninoff) par de larges accords au piano évoquant les cloches des églises orthodoxes, le concerto au flot sonore riche, crée un climat nostalgique, mais plein de vie et d'espoir.

L'adagio méditatif est d'une étrange beauté; l'allegro final, conquérant, comprend une séquence mélodique irrésistible pour s'achever par des rythmes triomphants.

Ce concerto est bien l’œuvre d'une résurrection: celle de Rachmaninoff.

                                                                                                  BG

 

 Gaspard Dehaene

Il est l’invité de prestigieuses salles et festivals tant en France qu’à l’étranger : Philharmonie de Paris, la Roque d’Anthéron, Folle Journée de Nantes, Festival Chopin à Nohant, Radio France Montpellier, Chopin à Bagatelle, Festival 1001 Notes, Carnegie Hall de New York, OJI Hall de Tokyo, Philharmonie d’Ekaterinenburg, Jeunes Artistes de Pékin… en récital comme en concerto sous la baguette de chefs tels que Dmitry Liss, Elena Schwarz, Mihhaïl Gerts, Flavien Boy… avec différents orchestres dont le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, l’Orchestre Pasdeloup et l'Ensemble Orchestral de Dijon.

Chambriste passionné partageant la scène avec A. Queffélec, V. Julien-Laferrière, P. Meyer, P. Génisson, G. Caussé… Gaspard Dehaene est un partenaire privilégié d'Adrien Boisseau, avec lequel il a enregistré deux albums. Sensible également au répertoire du Lied et de la Mélodie, il collabore avec la mezzo-soprano Victoire Bunel au sein de la fondation Orsay-Royaumont.

La musique de son temps lui tient à cœur. Sollicité à maintes reprises par différents compositeurs, il eut en particulier le privilège de créer « une page d’éphéméride » de Boulez et d’étudier l’œuvre avec le compositeur.

Après deux albums solo salués par la presse, « Fantaisie » et « Vers l’ailleurs », il poursuit sa collaboration avec le label 1001 Notes pour son troisième disque : « À la Mazur » dédié à Chopin et que Gaspard dédicacera au stand Oh! des disques.

Lauréat du prix Pro Musicis et « Génération Spedidam », Gaspard Dehaene est également artiste Steinway.

Gaspard Dehaene enseigne depuis septembre 2021 comme assistant de la classe de Rena Shereshevskaya à l’Ecole Normale de Musique de Paris Alfred Cortot.

 

Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril
Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril

Photos des répétitions de Gaspard Dehaene, Flavien Boy et l'EOD des 3et 6 avril

  • 16h  samedi 9 avril      Quatuor Kodama

Caroline Shaw : Plan et Élévation

Igor Stravinsky : 3 pièces pour quatuor à cordes

Erich W. Korngold : quatuor n° 2

Caroline Shaw : Entracte

 

Présentation du programme par le Quatuor:

Notre voyage dans le temps Américain commencera en 2015, à Dumbarton Oaks avec Plan & Elevation que Caroline Shaw écrivit en s'inspirant des jardins de cette librairie. Puis nous vous amènerons en 1914, grâce à Igor Stravinsky et ses Trois pièces pour quatuor à cordes -créées par le Flonzaley Quartet à Chicago, fortement caractéristiques de sa période « russe », avec un brin d'atonalité. Au retour nous nous arrêterons chez Erich W. Korngold en 1933 et son Quatuor à cordes n°2, composé seulement quelques années avant son arrivée à Hollywood, et déjà empreint du caractère des romances hollywoodiennes, au-delà de ses grandes influences viennoises. Et nous terminerons ce voyage en retrouvant Caroline Shaw avec la pièce Entr'acte, composée en 2011, et ses modulations inattendues « qui nous amènent soudainement de l'autre côté du miroir d'Alice dans une espèce d'absurde, mais subtile transition en technicolor ».

 

Le Quatuor Kodama : Emile Delange, Anna Bertrand, Apolline Bandinu et Camille Rollet

Le Quatuor Kodama s'est formé à Dijon en 2017. Le groupe de musiciens suit d’abord des cours auprès du Quatuor Manfred avec qui ils se produisent en première partie de concert lors du festival Musiques en Voûtes et participent en janvier 2018 à la 2ème édition du « Tremplin pour jeunes quatuors » à la philharmonie de Paris. Suite à cet évènement, ils intègrent la formation spécialisée de quatuor à cordes auprès du Quatuor Debussy à Lyon et sont programmés au festival Cordes en Ballade. Depuis, ils ont eu la chance de pouvoir jouer dans différents festivals : les Musicales de Fontaine, Musique à Groix, le Vent sur l'Arbre...

  • 18h  samedi 9 avril  Concert par le duo Evade

                         Natacha Melkonian, piano -  Gaëtan Clerget, Saxophone

John Cage : 4’33

John Williams : Escapades

Darius Milhaud : Scaramouche

Jean Matitia : Devil’s Rag

Christian Lauba­ : Stan

Christian Lauba : Broadway Suite

Le Duo Évade : Natacha Melkonian, Gaëtan Clerget

Après un bachelor et un DE obtenus au PESM de Bourgogne Franche-Comté dans  la classe de Laure Rivierre, Natacha Melkonian poursuit ses études à la HEM de Genève dans  la classe de Cédric Pescia. Elle y termine actuellement son Master interprétation. Elle a également l’occasion de travailler auprès d’Anne Queffélec, Philippe Cassard, François Chaplin et Bernard d’Ascoli.

Elle enseigne dans la région de Genève et suit également une formation semi- professionnelle de comédie musicale.

 

Issu du monde musical classique, le saxophoniste Gaëtan Clerget s’est toujours intéressé à divers styles musicaux et à différentes esthétiques. Titulaire du Diplôme d’État, du Diplôme National Supérieur Professionnel du Musicien et d’une licence de musicologie, il est professeur de saxophone en région Bourgogne-Franche- Comté .

Pas de musique américaine sans saxophone ! Bien que ses origines soient belges, cet instrument est en effet très lié à la culture américaine. Et pas que par le jazz ! Son répertoire est varié, il va du classique à la musique de film, mais aussi… n’en disons    pas trop, un concert vaut mieux qu’un long discours !

Musicien éclectique, il fait partie d’un projet avec DJ, d’un groupe de flamenco et joue parfois en orchestre symphonique.

  • 20h15  samedi 9 avril 

     "concert évènement" à ne pas rater"pour petits et grands

            "Du burlesque au CAPJ"

Ciné-concert "Buster Keaton" par l'Orchestre Dijon Bourgogne sous la direction de Joseph Bastian

« L’homme-qui-ne-sourit jamais » emmène les spectateurs sur son terrain de casse-cou au cœur tendre dans des interprétations toujours bluffantes:

Buster Keaton le roi du burlesque, le lunaire, l'homme au canotier écrasé, le gaffeur

sachant gaffer même sans gaffer, que ce soit pour se suicider (La guigne de Malec, 1921), fuir la police (Malec l'insaisissable, 1921) ou construire sa maison (La maison démontable, 1920). Auteur, acteur, metteur en scène, tout est filmé au millimètre, comme ce pan de mur avec une ouverture qui lui tombe dessus juste comme il faut. Et des rebondissements imprévus, souvent pour conclure, comme ce plongeon... en Chine.

Sous la direction de Joseph Bastian, un orchestre de douze cordes, flûte, hautbois, basson, clarinette, cor, harpe et multiples percussions va se mettre au service d' un compositeur, Marc Olivier Dupin ( en résidence à l’Orchestre de Normandie) pour  accentuer au bon moment les gags et les surprises : Tout est donc calibré au millimètre, mélodies, accords intempestifs, bruitages télescopés.

Vous allez rire...Vous allez être émerveillés par l'alliance de la musique d'aujourd'hui et des images d'hier !

Joseph Bastian

Après un « début sensationnel » au pupitre de l´Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise en février 2016, le chef d´orchestre franco-suisse Joseph Bastian s´est vu remettre le prestigieux prix Neeme Järvi 2016 du Festival Menuhin de Gstaad et a été invité à diriger le Gstaad Festival Orchestra en tournée avec les pianistes Khatia et Gvantsa Buniatishvili. C'est l'un des talents les plus prometteurs de sa génération

Folies Américaines  - Programme jour par jour - Annulation du concert de samedi 9 avril 11h
  • 11h    Dimanche 10 avril     (entrée gratuite)

Concert de l'Ecole Supérieure de Musique de Bourgogne Franche-Comté

Le programme:

S Rachmaninoff : suite pour piano à 4 mains

Les Etats-Unis sont une grande terre d’accueil, y compris pour les musiciens, nous en voulons pour preuve le grand nombre de compositeurs qui s’y sont réfugiés. Serge Rachmaninoff fait partie de cette longue liste d’artistes. Il en sera éternellement reconnaissant : beaucoup de ses œuvre-hommages ont une touche fortement « hollywoodienne ».
La suite op 11 fut composée alors qu’il n’est âgé que de 20 ans, et vit encore en Russie. Elle porte déjà sa magnifique empreinte virtuose et romantique.


G Gershwin : 2 préludes pour clarinette et piano

Incontournable lorsqu’on parle de musique américaine, auteur de Rapsodie in Blue ou Summertime, Georges Gershwin a porté au plus haut l’association classique/jazz. Immense virtuose lui-même, ses pièces recèlent à la fois un rythme endiablé et une difficulté technique digne de ses grands prédécesseurs russes (n’oublions pas que Gershwin s’appelait en réalité Jacob Gershowitz, et que sa famille était originaire de Saint-Petersbourg).

https://www.youtube.com/watch?v=WXHghZFc9SU    vidéo Trois Préludes (Pierre Génisson/Bruno Fontaine) :

 


L Bernstein : sonate pour clarinette et piano

Première œuvre publiée du célèbre compositeur et chef d’orchestre, cette œuvre ne possède que quelques légères touches de West Side Story. A mi-chemin entre la musique savante et le jazz, plus proche d’une esthétique néo-classique, elle fait aujourd’hui partie des pièces les plus jouées pour la formation clarinette/piano. Elle est constituée du triptyque habituel vif-lent-vif.

Lowell Liebermann : sonate op 23 pour flûte et piano

Lowell Liebermann est un compositeur, pianiste et chef d’orchestre américain né en 1961 à New-York. Il a étudié à la Juilliard School.
Sa sonate op. 23 pour flûte et piano a été composée en 1987, c’est l’une de ses pièces qui a été le plus enregistrée. Sa tonalité est résolument moderne, avec des dissonances dramatiques proches de Shostakovitch. Elle est le reflet d’une culture américaine avant-gardiste et géniale, qu’on a trop souvent tendance à ignorer, tant les super-productions prennent le pas outre-Atlantique


Paul Schoenfeld : Charleston pour flûte, clarinette et piano

Paul Schoenfeld, pianiste et compositeur américain né en 1947 à Détroit est réputé pour combiner musique populaire-jazz, traditionnelle et les formes de la musique classique, digne descendant tardif de Gershwin. Sa sonatine pour flûte clarinette et piano a été composée en 1994. Elle est en 3 mouvements, basée sur des danses américaines; ici nous entendrons le premiers de ses 3 mouvements : Charleston.

Les étudiants:
Camille Turlure, flûte
Charlotte Carpita, clarinette
Carole Alonso, Jewel Ng, Nills Vankeulen, piano

Les enseignants :

Fréderic Lagarde, piano - Marie Béreau, violon et musique de chambre - Martin Ackerman,guitare - Dominique Dournaud, hautbois et musique de chambre -Julien Chabod, clarinette -


 

L'École Supérieure de Musique (ESM) de Bourgogne-Franche- Comté

L’École supérieure de musique Bourgogne-Franche-Comté est un établissement d’enseignement supérieur accrédité par le ministère de la Culture à délivrer le diplôme national supérieur de musicien et le diplôme d’État de professeur de musique.

Les étudiants de l’Ecole Supérieure de Musique de Dijon-Bourgogne viennent d’horizons musicaux et géographiques divers. Ils sont tous en possession du Diplôme d’Etudes Musicales (ou équivalent pour les étrangers) lorsqu’ils rejoignent cette institution. Ils se perfectionnent auprès de leurs professeurs d’instrument et de musique de chambre durant les 3 années que compte leur cursus. 

Plus tard, presque tous seront des musiciens professionnels — solistes, musiciens d’orchestre, professeurs — qui à leur tour transmettront leur savoir. 

  • 14h30  Dimanche 10 avril   Ensemble "Métamorphoses"

                               Concert Piazzolla

              Diverses pièces de Piazzolla dont Les 4 saisons et Le Grand Tango

L'Ensemble Métamorphoses portera particulièrement bien son nom lors de ce voyage musical, consacré au célèbre compositeur argentin Astor Piazzolla. Alternant duo, trio et quintette avec piano, ce sera l'occasion pour les musiciens de transmettre au public toute la chaleur, la sensualité et le rythme de cette musique d'Amérique latine, mêlant tango et réminiscences de musique classique européenne.   

L’Ensemble Métamorphoses :

Métamorphoses est un collectif de musiciens passionnés par la musique de chambre. Tous membres d'orchestres nationaux ou professeurs en conservatoires, ils savent se métamorphoser au gré des envies et des programmes pour proposer des formations variées, allant du duo au petit Orchestre de chambre.

Pour ce concert, les musiciens seront Charlotte Magnien et Simon Bouveret aux violons, Manon Tenoudji à l'alto, Tomomi Hirano au violoncelle et Emmanuelle Bouillot au piano.

Le grand tango :   https://www.youtube.com/watch?v=Cq4YoUIL1Pc     par le violoncelliste Aleksey Shadrin et Raul da Costa au piano 

  • 16h30  Concert de clôture

1ère partie : Concerto n°1 pour violon et orchestre de Béla Bartók

        avec Nathan Mierdl, violon et l'EOD, dirigé par Flavien Boy

Orchestre national du Capitole de Toulouse    https://www.youtube.com/watch?v=QSvBVM1FMUk

Bela Bartok (1881- 1945) : Concerto n° 1 pour violon et orchestre

L'œuvre, comportant deux mouvements, a été dédiée à la violoniste Stefi Geyer mais la partition est restée non éditée jusqu'au-delà de la mort du compositeur. L'œuvre a été crée le 30 mai 1958 à Bâle en Suisse, avec, au violon, Hansheinz Schneeberger sous la direction de Paul Sacher. Le violon est omniprésent dès la longue phrase rêveuse qui ouvre le premier mouvement dans un climat méditatif, dont l'intensité gagne peu à peu tout l'orchestre. Le second mouvement fait davantage apparaître des dissonances, des rythmes fluctuants et des tensions caractéristiques des œuvres à venir de Bartók.

 

Nathan Mierdl

 

Né en 1998, Nathan est un violoniste qui mêle la passion de la jeunesse avec la sagesse de la maturité. Après les CRR de Dijon et de Boulogne, il est admis au CNSMDP où il obtient un Master de concertiste en 2018. Il a décroché un poste de violoniste tuttiste à l’Orchestre National de France à l’âge de 19 ans. En novembre 2018, il intègre l’Orchestre Philharmonique de Radio France en tant que premier violon co-soliste. Lauréat de nombreux concours, il décroche en 2018 quatre prix au prestigieux Concours Menuhin.

 

 

 

2ème partie: L'Ensemble Orchestral de Dijon, dirigé par Flavien Boy

 

Anton Dvorak (1841- 1904) : Symphonie N° 9 en mi mineur Op 95 dite « Du Nouveau Monde »

Si Dvorak s’est inspiré de différents styles présents sur le sol américain, tels les musiques indienne et irlandaise, la Symphonie « du Nouveau Monde » reste essentiellement imprégnée de l’âme tchèque du compositeur.

Dvorak, alors directeur du Conservatoire de New York, compose en mai 1893 ce qui sera sa 9ème symphonie, de structure des plus classiques

"Cette symphonie, qui me plait beaucoup, écrivait Dvorak, se distingue de mes  compositions antérieures. Celui qui a un peu de flair devra y reconnaître l'influence de l'Amérique." Mais ce serait une erreur de croire que Dvorak s'est contenté de paraphraser des thèmes du folklore américain; il s'en est d'ailleurs expliqué à différentes reprises : "Je vous envoie une analyse de Kretzchmar, confiait-il à un ami: mais ne croyez pas à ce non-sens lorsqu'il affirme que j'ai usé de mélodies originales ; je me suis laissé inspirer tout simplement par l'esprit de ces mélodies populaires ... Et ailleurs : "C'est une absurdité de dire que j'ai utilisé des motifs indiens et américains ... Je me suis seulement donné la peine d'écrire dans l'esprit des mélodies populaires américaines. "

La symphonie a été créée au Carnegie Hall en décembre 1893, et en 1969, elle accompagna Neil Amstrong dans ses premiers pas sur la Lune.

le début du 4ème mouvement a été le générique des « Médicales » célèbre émission d’Igor Barrère et d’Etienne Lalou à partir de 1956
 
Irrésistible...ce Dvorak ! :  https://www.youtube.com/watch?v=636Og7LUre8
 
_________________________________________________________________________

https://img.over-blog-kiwi.com/1/08/46/93/20190401/ob_e1f535_logo-oh-des-disques.jpghttps://img.over-blog-kiwi.com/1/08/46/93/20190401/ob_e1f535_logo-oh-des-disques.jpgSylvie Bouissou sera présente les trois jours du festival  et vous proposera tout un choix de disques et livres en relation avec les concerts.

___________________________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Genisson/Kadouch...un concert de folie, avant les Folies de Printemps !

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Avant de s'embarquer pour l'Amérique et découvrir le programme alléchant que la Scène Fontainoise, en partenariat avec la ville de Fontaine-lès-Dijon, vous propose les 8, 9 et 10 avril au Centre d'Animation Pierre Jacques, revenons sur le magnifique concert clarinette et piano du 10 mars.

 

                                           " Un bonheur musical "

Un tel moment nous fut offert jeudi dernier par le pianiste David Kadouch et le clarinettiste Pierre Génisson.

Les artistes, à la célébrité bien justifiée, proposaient un programme intéressant : juxtaposant judicieusement Brahms et Schumann, à la fois si proches et si différents, pour, ensuite, changeant de siècle, transcender la richesse d'un fascinant Prokofiev.

Cette aptitude à s'approprier des styles différents avec le même bonheur, leur précision permettant de se jouer sans ostentation des pires difficultés techniques, leur art du chant porteur de toutes les nuances, leur sensibilité à "l'unisson", furent un fidèle hommage aux compositeurs et à ce que chacun d'eux a exprimé dans sa musique.

A Brahms dont le chant presque bucolique et intériorisé met en valeur la partition de la clarinette, succédait cette Fantaisie de Schumann aux intentions musicales sincères, spontanées, voire impulsives qui offre une riche partition au piano et à la clarinette.

La sonate de Prokoviev, écrite à l'origine pour flute, se prête à merveille à la clarinette. Le duo fut étourdissant, virevoltant, virtuose, entrainant dans l'allegro, subtil dans l'andante et plein d'une énergie magnétique dans le célèbre final au thème rythmé, récurrent que vous pouvez écouter ci-dessous

                          https://www.youtube.com/watch?v=_6wjV45cS0o

Tout au long de la soirée, Pierre Génisson fit merveille: couleur des sonorités, aigus subtils, profondeur des graves. Son complice David Kadouch, par une grande aisance technique, la justesse des nuances et des rythmes, son intuition musicale donne toute sa place au piano.

               Un tel piano, une telle clarinette...dans ce beau programme !

 

 Merci à ce duo ô combien talentueux, qui suscita également un grand enthousiasme pour son improvisation finale "folklorique"...Fascinant !

                                           BG

                                                                                           

Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani
Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch        Photos Stéphane Floreani

Diaporama Pierre Génisson / David Kadouch Photos Stéphane Floreani

Genisson/Kadouch...un concert de folie, avant les Folies de Printemps !

   Lundi 14 mars : soirée de présentation des Folies d'Avril

 

  • Pour débuter, le président Olivier Renaut présenta un excellent montage audiovisuel qu'il avait élaboré, aussi précis qu'alléchant, annonçant tous les concerts très variés qui émailleront ces trois journées américaines.

 

  • Puis, une très intéressante conférence  "introductive" était
    donnée par Madame Desgranges, professeure à l'UTB, qui, forte d'une documentation fouillée, et pleine d'enthousiasme, fit découvrir les origines lointaines de la musique américaine et les influences croisées de celle-ci avec la musique européenne durant les "années folles"

Présentations fortement attractives au seuil de ces " Folies de Printemps" qui s'annoncent riches de découvertes et de bonheurs musicaux.

                                                                                BG

                                                                         

Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG
Diaporama Soirée de présentation des Folies    Photos Stéphane Floreani et JPG

Diaporama Soirée de présentation des Folies Photos Stéphane Floreani et JPG

Après deux années sans Musicales en Folie – les dernières datant d’avril 2019 « Le concerto…de Bach à Gershwin » et les « Folies d’Automne » de novembre 2021. voici qu’approchent celles qui se présentent comme les « Folies de Printemps » des 8-9-10 avril 2022 …

                       les Folies " Amérique... Amérique ! "

 

En route pour le « Monde Nouveau », terme utilisé pour appeler les terres découvertes par Christophe Colomb en 1492 et autres navigateurs européens et qui seront finalement nommées « America » en 1507 en l’honneur de l’explorateur Amérigo Vespucci.

                                                       Carte de l'Amérique de Waldseemüller,1507

12 concerts durant ces 3 jours  qui nous emmèneront en  Amérique du sud avec le tango d’Astor Piazzolla et en Amérique du Nord auprès de compositeurs américains (Copland, Gershwin, Bernstein, Cage...) mais aussi  européens qui ont vécu de nombreuses années sur le continent américain (Dvorak, Rachmaninoff, Bartok...)...

...sans oublier le Jazz de La Nouvelle Orléans, avec les musiciens du Riverboat Stomper Dixieband qui ouvriront le festival vendredi 8 avril à 17h30 lors de l’inauguration…et ce sera gratuit.

 Pendant ces 3 jours, vous retrouverez bon nombre de vos interprètes favoris, solistes ou ensembles instrumentaux (Les pianistes Gaspard Dehaene, Eric Artz, Eve-Melody Salom, Julien Blanc, Natacha Melkonian, Emmanuelle Bouillot – Nathan Mierdl, violon – L’Orchestre Dijon Bourgogne – L’Ensemble Orchestral de Dijon, dirigé par Flavien Boy – le quatuor Kodama -  l'ensemble Métamorphoses -  le duo Evade etc…)…sans oublier les élèves du Conservatoire à Rayonnement Régional de Dijon et les étudiants de l’ESM (Ecole Supérieure de Musique de Bourgogne Franche-Comté)

… mais aussi la participation vendredi 8 octobre à 20h d’une grande vedette du cinéma Brigitte Fossey ( la petite fille du célèbre film « Jeux interdits ») qui propose un concert-lecture intitulé « Gatsby » : mélange de musique de George Gershwin interprétée par Eric Artz au piano et d’extraits de Gatsby le Magnifique, roman emblématique de Francis Scott-Fitzgerald, deux monstres sacrés de la culture mondiale de l'entre-deux-guerres.

Autre nouveauté samedi 9 avril à 20h15, le ciné-concert proposé par l’Orchestre Dijon Bourgogne : Projection de 3 films muets de Buster Keaton accompagnés par l’ODB sur une musique originale de Marc-Olivier Dupin, dirigé par Joseph Bastian.

Trois jours pour voyager par-delà l’océan et s’enthousiasmer pour ce feu d’artifice musical mêlant  musique de chambre,  cinéma,  littérature,  jazz,  tango…et les grands concertos pour piano (Rachmaninoff, Ravel, Gershwin) et violon (Bartok)

Nous sommes impatients de vous accueillir pour un festival d'émotions !

 

Programme des Folies " Amérique...Amérique...! "

Programme des Folies " Amérique...Amérique...! "

Il sera donc prudent de réserver vos places

au bureau des "Folies" CAPJ rue des Carrois Fontaine-lès-Dijon

           à partir de mercredi 16 mars de 14h30 à 18h30 :

Les PASS ( G-S-D) sont nominatifs ; ils donnent droit à une place numérotée choisie sur plan lors de la réservation.

Pour les billets unitaires:

 Uniquement pour le concert d'ouverture du vendredi 8 avril, vous pourrez choisir une place numérotée.

Pour tous les autres concerts, il sera possible de prendre des places non numérotées.

                                                                                       

    Rendez-vous au "Bureau des Folies" sans oublier votre formulaire de réservation ci-dessous rempli en indiquant le nombre de places souhaitées pour chaque choix.

 CAPJ   2 rue des Carrois   Fontaine-lès-Dijon

Mars

  • mercredi 16 mars : 14h30-18h30
  • samedi 19 mars : 14h30-18h30
  • lundi 21 mars :10h30-12h30
  • mercredi 23 mars : 14h30-18h30
  • lundi 28 mars : 10h30-12h30
  • mercredi 30 mars : 14h30-18h30

Du lundi 4 avril au jeudi 7 avril : tous les jours 15h-18h

                            Renseignements : 06 01 96 12 47

_______________________________________________

Formulaire de réservation à copier, imprimer, remplir et présenter au bureau des Folies

Formulaire de réservation à copier, imprimer, remplir et présenter au bureau des Folies

Conception ville de Fontaine-lès-Dijon

Conception ville de Fontaine-lès-Dijon

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                             2 rue du Général de Gaulle

                                                21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Jeudi 10 mars : exceptionnel concert clarinette -piano - programme modifié

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Jeudi 10 mars : exceptionnel concert clarinette -piano - programme modifié

Pierre Génisson, le clarinettiste que tout le monde s'arrache...

 

Il joue partout...et le 10 mars, il sera à Fontaine-lès-Dijon.

Né en 1986 à Marseille, il est l’un des meilleurs représentants des instruments à   vent français. C'est à l'âge de 8 ans qu'il découvre la clarinette en entendant le concerto pour clarinette de Mozart, ce dernier ayant agi comme un révélateur dans son parcours.

Ses points forts : Son art du chant, son phrasé très lumineux.

Pourquoi la clarinette Il répond :

"Je baigne depuis tout petit dans la musique, du coup être musicien a toujours été pour moi une évidence. Je suis issu d’une famille de musiciens, mon arrière grand-père était clarinettiste, ma grand-mère claveciniste et organiste et ma sœur pianiste.
J’ai essayé la clarinette et ça a marché très vite, donc je ne me suis pas trop posé la question. J’ai aussi fait du piano et j’ai été organiste"

Lui, en une phrase: "J’aime chanter avec ma clarinette. C’est mon prolongement naturel"

Pierre Génisson débute ses études musicales à Marseille et à Rueil-Malmaison, avant d'intégrer en 2005 le Conservatoire National Supérieur de Paris. Ses professeurs sont Michel Arrignon pour la clarinette, Claire Désert, Amy Flammer et Jean Sulem pour la musique de Chambre. Il y obtient en 2009, à l'unanimité, un 1er Prix de clarinette avec la mention Très Bien (Diplôme de Formation Supérieure) puis une Licence de musique de chambre en 2012.

Aussitôt, il s’est envolé pour les Etats-Unis à l’University of Southern California de Los Angeles, afin de se perfectionner auprès de Yehuda Gilad où il a obtenu un ‘Artist Diploma’. En 2017, il est le dédicataire du concerto d’Éric Tanguy, rencontré à Los Angeles.

L’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France lui a décerné en 2018 le Prix d’interprétation « Cino del Duca » ; il est également lauréat des Fondations Banque Populaire, Safran, et « Musique et Vin au Clos Vougeot ».

Aujourd'hui, Pierre Génisson se produit dans les plus grandes salles, avec les plus grands orchestres internationaux : L'Orchestre Symphonique de Tokyo, de Berlin, de Trondheim (Norvège), d'Odense (Danemark), etc.

Il est invité à donner de nombreuses masterclasses en Europe, Asie, USA, Canada, Mexique; il enseigne à l’Ecole Normale de musique de Paris.

Demandé par les orchestres du monde entier, particulièrement apprécié des deux côtés de l’Atlantique, il n’en reste pas moins un chambriste passionné et joue régulièrement dans des festivals européens et internationaux avec de nombreux quatuors à cordes et solistes . Il  a consacré son dernier album à… Benny Goodman!

 

 

Le 10 mars au CAPJ  de Fontaine-lès-Dijon, Pierre Génisson sera

accompagné par le pianiste David Kadouch

Né en 1985, David Kadouch se forme auprès de Odile Poisson au C.N.R. de Nice, de Jacques Rouvier au CNSM de Paris, de Dmitri Bashkirov à l’Ecole Reina Sofia de Madrid et se perfectionne auprès de Murray Perahia, Maurizio Pollini, Maria-Joao Pires, Daniel Barenboim... A 13 ans, il joue au Metropolitan Hall de New York, à 14 ans au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou,» en 2005, il est l’invité des Académies de Salzburg et de Verbier (Prix d’Honneur en 2009), puis finaliste du «Leeds International Piano Competition » en 2009. Depuis 2007, il est lauréat de l’ADAMI, de la Fondation Natexis Banques Populaires et également « Révélation Jeune Talent » des Victoires de la Musique 2010 puis « Young Artist of the Year » aux Classical Music Awards 2011.

David Kadouch est invité dans de nombreux festivals et donne de nombreux récitals solo en Europe et ailleurs : Verbier, Aix-en-Provence,  Folle Journée de Nantes, Vienne, Londres, la Roque d’Anthéron (16 août 2021, il y donna un récital original autour de "Madame Bovary")... Il se produit régulièrement en musique de chambre. Il est également l’invité soliste de nombreux orchestres et se produit notamment avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France et Myung-Whun Chung, l’Orchestre National de France et Daniele Gatti, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian avec Jean-Claude Casadesus...

"Le toucher de David Kadouch est subtil et transparent" Bachtrack 29/11/2021

"Et lorsque ses doigts nous chuchotent encore les moments plus secrets et mystérieux de la partition, on est envouté!"                Pétra Wauters 18/08/2021

Leur programme :

  • Robert Schumann (1810-1856) : Fantasiestücke Op.73 en la mineur.

En musique, la Fantaisie se définit comme  « une pièce instrumentale de forme assez libre et proche de l’improvisation, mais non sans rapports avec des formes plus strictes déjà en usage »

Dès le 16ème siècle et ensuite, de grands compositeurs l’ont adoptée avec bonheur, tout spécialement au piano : Bach,   Mozart,  Beethoven ,Schubert.

Dans cette forme assez libre, la richesse, la complexité des sentiments peuvent s’exprimer sans contrainte. Il n’est donc pas surprenant que Schumann l’ait adoptée et ait composé quatre opus. A noter tout spécialement la Fantasiestücke Op.17 pour piano, cri d’amour pour son épouse-muse  Clara et chef d’œuvre pianistique du romantisme :

                      https://youtu.be/6CPiLxjPqxs  (1er mvt par Gaspard Dehaene)

La clarinette connait alors de grands progrès techniques et c’est le clarinettiste Kotte qui incita Schumann à composer pour cet instrument aux multiples possibilités.  Schumann, craignant cependant un impact négatif sur les ventes, indiqua qu’elle pouvait aussi être jouée avec alto ou violoncelle.

La Fantasiestücke opus 73, en la majeur pour clarinette et piano fut composée en deux jours en 1849 et représentée avec Clara au piano et JC Kotte à la clarinette.

L’œuvre comporte trois mouvements contrastés qui s’enchainent sans rupture nette : Le compositeur, après un chant mélancolique rêveur, nous entraine crescendo dans un mouvement d’heureuse vitalité. On y retrouve un Schumann spontané, plein de vie. La sonate se termine avec rapidité, frénésie, exubérance passionnée, fulgurances entrecoupées de quelque douceur :

Version alto/piano :  Schumann : Fantasiestück, op.73 n° 3 par Adrien Boisseau - Révélations 2016 - Vidéo Dailymotion  - accompagné par Gaspard Dehaene

  •                                                                                          BG
  • Johannes Brahms (1833 - 1897) :

                                               Sonate Op 120 n°2 en mi bémol majeur

( remplace la sonate n°1 initialement prévue)

 

C’est après avoir entendu en 1891 le « Concerto pour clarinette et le Quintette avec clarinette » de Mozart, que Brahms tombe « amoureux » du jeu du clarinettiste Richard Mühlfeld, qui lui révèle toutes les possibilités expressives de l’instrument.

Après un trio et un quintette avec clarinette, c’est en 1894 qu’il compose et publie ses deux sonates Op.120 pour piano et clarinette, dont il fera, quelques mois plus tard, une transcription pour alto, instrument à la tessiture assez proche et à la sonorité profonde.

Ce seront ses dernières œuvres de musique de chambre.

La sonate n°2 en mi bémol majeur en 3 mouvements séduit par son Allegro appassionato central et la grande générosité mélodique de Brahms, qui exploite, sans aucune concession à une virtuosité tapageuse, toutes les couleurs de la clarinette dans un magnifique duo avec une riche partition pianistique.

 

Brahms | Sonate pour clarinette et piano n° 2 en mi bémol majeur op. 120 n° 2 par Pierre Génisson et Natacha Kudritskaya :

https://www.dailymotion.com/video/x6fl5mf

                                                                                                                  BG

Serge Prokoviev (1891 - 1953) : Sonate Op 94 en ré majeur.

La sonate Op 94 pour clarinette et piano est en fait la transcription par Kent Kennan d’une sonate pour flûte et piano du même numéro d’opus.

Cette dernière fut entreprise en 1942, à Alma-Ata, en Asie centrale, pendant les temps libres que lui laissait la composition de la musique du film d’Eisenstein Ivan le Terrible. De retour à Moscou en 43, il termine sa Sonate pour Flûte et Piano, œuvre classique, sereine et lumineuse. C’est le flûtiste Nicolai Kharkovsky avec Sviatoslav Richter au piano qui créent l’œuvre en fin 43.

A la suite de cette création, le grand David Oistrakh demande à Prokoviev de la lui transcrire pour violon et piano, et l’œuvre portant alors le numéro d’opus 94 bis sera créée quelques mois plus tard avec le pianiste Lev Oborine.

C’est enfin le compositeur et universitaire Kent Kennan qui en fit la transcription pour clarinette que vont donner Pierre Génisson et David Kadouch.

Cette œuvre en 4 mouvements sollicite une grande virtuosité à la clarinette qui se fait tour à tour expressive, vive, tendre, triomphante ne laissant jamais l’auditeur indifférent. On y retrouve assez souvent l’esprit facétieux du compositeur et l’œuvre se termine par un mouvement dansant et festif.

Prokofiev : Sonate en ré majeur, op. 94 IV. Allegro con brio (P. Génisson et D. Kadouch)

https://www.youtube.com/watch?v=_6wjV45cS0o

                                                                                                                             OR

 

"Oh des disques" 

Sylvie Bouissou sera présente  et vous proposera tout un choix de disques et livres en relation avec le concert.

 

______________________________________________________________

Tarifs :

- Tarif plein : 16€

- Tarif réduit : 10€

- Carte Culture : 5,50€

- Gratuit pour les moins de 18 ans

 

Renseignements : 06 01 96 12 47

 

Situation sanitaire:

Depuis le 24 janvier 2022, pour accéder à certains lieux recevant du public, le  passe vaccinal est obligatoire pour les plus de 16 ans.

Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au "passe vaccinal"  

 à partir du 28 février.

    La situation pouvant évoluer, nous vous conseillons de consulter le blog avant d'assister au concert du 10 mars.

______________________________________________________

                                                                                         

Jeudi 10 mars : exceptionnel concert clarinette -piano - programme modifié

Lundi 14 mars    CAPJ    20h       entrée gratuite

Conférence de Nicole DESGRANGES

                                    professeure à  l'UTB

 

 "Les influences de la musique américaine sur la musique 
         européenne au moment des « années Folles »"
 
"Je considère que c’est à moi de donner des clefs de compréhension, d’expliquer le contexte d’une œuvre ou de la vie d’un compositeur, il faut donner les moyens de comprendre l’art et de l'apprécier"  Nicole Desgranges
 

     et Présentation des Musicales en Folie

               " Amérique... Amérique ! "

     La conférence est largement illustrée d’éléments audio et visuels.

A l'entracte, nous projetterons un film de présentation des Musicales en  Folies.

_____________________________________________________________________
                            
Programme des Folies " Amérique...Amérique ! "

Programme des Folies " Amérique...Amérique ! "

Jeudi 10 mars : exceptionnel concert clarinette -piano - programme modifié

           Réservation des places au "Bureau des Folies"

 CAPJ   2 rue des Carrois   Fontaine-lès-Dijon

Mars

  • mercredi 16 mars : 14h30-18h30
  • samedi 19 mars : 14h30-18h30
  • lundi 21 mars :10h30-12h30
  • mercredi 23 mars : 14h30-18h30
  • lundi 28 mars : 10h30-12h30
  • mercredi 30 mars : 14h30-18h30

Du lundi 4 avril au jeudi 7 avril : tous les jours 15h-18h

_______________________________________________

 

Après deux années sans Musicales en Folies, voici qu’approchent celles qui se présentent comme les Folies de printemps,

           

  les Folies " Amérique... Amérique ! "

qui nous emmèneront en Amérique du sud mais aussi dans ce "Nouveau Monde" auprès de compositeurs américains (Copland, Gershwin, Bernstein, Cage...) et européens qui y ont vécu un temps plus ou moins long (Dvorak, Rachmaninoff, Bartok...)...sans oublier le Jazz de La Nouvelle Orléans.

_____________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                    Rue des Carrois   21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

L'Orient-Express a fait escale au CAPJ

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

L'Orient-Express a fait escale au CAPJ

                         Accord parfait

En cette proche sortie d’hiver, Glawdys Wild, pianiste, et Cathia

Lardeau, mezzo-soprano, nous ont entrainés dans un périple européen lors duquel les divers  éclairages de la scène ont illustré les quatre escales ( Paris – Vienne – Athènes – Venise) du voyage en Orient-Express, au rythme répétitif du train évoqué par le piano de Chick Corea.

Ce bref voyage fut illustré par des mélodies de nature très variée, où l’humour (« la bonne cuisine » de Leonard Bernstein) côtoie la légèreté insouciante (« j’ai deux amours » de André Messager et « l’heure exquise » de Franz Lehar). L’émotion, quant à elle, fut palpable lors de la magnifique interprétation de « Barchetta », extraite de « Venezia » (1901), recueil de six chansons de Reynaldo Hahn.

L’opéra avec le célèbre et touchant « O mio babbino caro » extrait de Gianni Schicchi de Giacomo Puccini, clôtura cette soirée...

 

Dans toutes ces œuvres, la voix de Cathia Lardeau sait se faire légère, alerte, mais aussi, toujours dans une justesse et une rigueur irréprochables, atteindre une chaleur et une intensité toujours au service de la ligne mélodique.

 

 

Glawdys Wild fait preuve des mêmes qualités de rigueur, d’aisance et d’une grande musicalité au piano qui sait se faire murmure et orage. Elle sut nous ravir dans une interprétation sensible, fluide et chatoyante des « collines d’Anacapri » de Claude Debussy.

https://www.youtube.com/watch?v=hVh_2C1ea64

 

Un grand merci à ces deux artistes pour leur belle complicité musicale.

                                                                                                                BG

                                                                                              

Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani
Diaporama   Photos de Stéphane Floreani

Diaporama Photos de Stéphane Floreani

Jeudi 10 mars 2022    20h

 

Soirée piano / clarinette :

  • Robert Schumann (1810-1856) : Fantasiestücke Op.73 en la mineur.

En trois mouvements sans interruption, cette pièce composée en 1849 passe d'une mélancolie initiale à une magnifique exubérance...une très belle œuvre romantique.

Schumann a écrit quatre œuvres qu'il a intitulées "Fantasiestücke", signifiant ainsi son intérêt pour une forme musicale assez libre et spontanée.

 

  • Johannes Brahms (1833 - 1897) :  Sonate Op 120 n°1 en fa mineur.

Écrite pour clarinette (ou alto) en 1894 après la rencontre de Brahms avec le clarinettiste Mühlfeld, c'est un hommage fait à cet instrument et ses multiples possibilités.

Brahms, s'il a composé pour tous les genres musicaux excepté l'opéra, a consacré ses dernières années à la musique de chambre  dont les deux sonates Op.120  sont les œuvres ultimes.

 

  • Serge Prokoviev (1891 - 1953) : Sonate Op.94 en ré majeur.

Conçue pour flûte et piano, elle sera, à la demande de David Oïstrakh, transcrite pour violon. De forme classique (quatre mouvements et deux thèmes), elle fut composée en 1942 après le retour de Prokoviev en Russie en 1936. Caractérisée par une pression rythmique continue, le compositeur s'y exprime, comme il le revendique, de façon "simple et neuve".

 

Pierre Génisson, un prodige de la clarinette classique

 

 Le clarinettiste que tout le monde s'arrache ... il joue partout...et le 10 mars , il sera à Fontaine-lès-Dijon.

Né en 1986 à Marseille, Pierre Génisson est l’un des meilleurs représentants de l’école des vents français. Lauréat du Prestigieux Concours International Carl Nielsen, il remporte le 1er Prix et le Prix du public du Concours international Jacques Lancelot de Tokyo. Ses disques parus sous le label Aparté ont été largement récompensés par la critique internationale (Diapason d’or, Choc de l’année de Classica, ffff de Télérama, « CD of the week » du Sunday Times, Gramophone, Clef d’Or de Resmusica…)

Pierre Génisson s’est formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Après y avoir obtenu les premiers prix de clarinette et de musique de chambre à l’unanimité , il est allé se perfectionner à l’University of Southern California de Los Angeles  où il a obtenu un ‘Artist Diploma’. Il est également lauréat de " Musique et Vin" au Clos Vougeot.

Il est régulièrement invité à se produire en soliste avec de nombreux orchestres internationaux ( le Deutsches Symphonie Orchester-Berlin, le Tokyo Philharmonic Orchestra,lle BBC Concert Orchestra, ...)

Il donne de nombreuses masterclass en Europe, Asie, USA, Canada, Mexique et enseigne à l’Ecole Normale de Musique de Paris.

Passionné de musique de chambre, Pierre Génisson multiplie les rencontres musicales notamment avec de nombreux quatuors à cordes et solistes,

notamment l'altiste  Adrien Boisseau et Gaspard Dehaene (que vous pouvez retrouver dans " Märchenerzählungen,Op.132" sur leur disque consacré à Robert Schumann OC1819)

 

David Kadouch, piano

Après le CNSMDP, David Kadouch, né à Nice en 1985, entre dans la classe de Dmitri Bachkirov et poursuit sa formation auprès de Maurizio Pollini et Daniel Barenboim. A 13 ans, David Kadouch joue sous la direction d’Itzhak Perlman au Metropolitan de New York, et l’année suivante au Carnegie Hall.

Il fait partie de la jeune génération des solistes déjà très sollicités en France et à l’étranger.Il a été nommé Révélation Jeune Talent aux Victoires de la Musique en 2010.

Il se produit avec des orchestres réputés comme l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. Il donne aussi des concerts de musique de chambre, par exemple avec le quatuor Modigliani, Renaud et Gautier Capuçon.

David Kadouch est régulièrement invité par de grands festivals : Verbier, Deauville, les Folles Journées de Nantes...

A la Roque d’Anthéron le 16 août 2021, il donna un récital original autour de "Madame Bovary", avec une dizaine d’œuvres qui illustrent les différentes périodes de la vie de cette femme: Chopin, Clara Schumann, Fanny Mendelsohn, Léo Delibes...

                                                                                           ©  Valentine Chauvin

Tarifs :

- Tarif plein : 16€

- Tarif réduit : 10€

- Carte Culture : 5,50€

- Gratuit pour les moins de 18 ans

 

Renseignements : 06 01 96 12 47

 

Situation sanitaire:

Depuis le 24 janvier 2022, pour accéder à certains lieux recevant du public, le  passe vaccinal est obligatoire pour les plus de 16 ans.

 

    Le masque ne sera plus obligatoire dans les lieux clos soumis au "passe vaccinal"   à partir du 28 février.

    La situation pouvant évoluer en fonction de la circulation du virus, nous vous conseillons de consulter le blog avant d'assister au concert du 10 mars.

 

 

                                                                                           ______________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                    Rue des Carrois   21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

Nostalgic Orient-Express

Publié le par Jean-Paul Grandclaudon

Conception Ville de Fontaine

Conception Ville de Fontaine

    Imaginez-vous à Paris, Gare de l'Est, au départ de l'Orient-Express pour un  voyage mythique...

La mezzo-soprano Cathia Lardeau et la pianiste Glawdys Wild vous accueillent sur le quai de la gare ...

et en attendant le départ, elles vous proposent de patienter avec :

Francis Poulenc :  Hôtel & Voyage à Paris - Banalités FP 107 II
Leonard Bernstein : La bonne cuisine
Oscar Strauss : Je t’aime - Les Trois Valses
André Messager : J’ai deux amants - L’amour masqué
Chick Corea  : Children’s Songs No.18,pour piano
 

Nostalgic Orient-Express

"Le très illustre Orient-Express, « roi des trains et train des rois », transportait ses passagers de Paris à Constantinople, en seulement soixante-seize heures, grâce au génie de l’ingénieur belge Georges Lambert Nagelmackers. Celui-ci avait trouvé la combinaison parfaite du voyage au long cours associé au summum du raffinement. Orient-Express : voyager à travers la légende est une épopée photographique à travers l’histoire et la culture de ce train légendaire et tout ce qu’il survint à son bord – les souvenirs de ses passagers célèbres (de Tolstoï à Grace Kelly) comme les récits inventés par Ernest Hemingway et Agatha Christie"

 

               Vous voilà installés dans de luxueux wagons au style art déco.

Lentement les paysages défilent à travers les fenêtres des cabines, On entend murmurer les langues de chaque contrée, on perçoit les coutumes de chaque pays.

Escale à Vienne : " Westbanhof "
Hugo Wolf :Die Bekerthe & Die Spröde, Goethe Lieder 26 -27
Richard Heudeberg : Im Chambre séparée, Der Opernball
Franz Lehar : Heure exquise, Die lustige Witve
Chick Corea : Children’s Songs No. 4, pour piano

                      https://www.youtube.com/watch?v=hRs0XTDXmgM

 

 

 

Au cœur des années folles, on imagine les passagers se croiser et s’observer dans ces luxueux wagons

 

 

 

La prochaine escale sera Athènes  " Stathmos Larissa":

 

Reynaldo Hahn : Tindarys, Etudes latines
Ernest Chausson : Hébé, op. 2 n° 6
Gabriel Fauré : Les Roses d’Ispahan, op.39 n°4
Claude Debussy : Les collines d’Anacapri, Préludes pour piano

En route pour ...

En route pour ...

Votre voyage se terminera à Venise  : "Stazione Santa Lucia"


Reynaldo Hahn : La Barcheta, Venezia II
                            L’avetimento, Venezia III
Giacomo Puccini : O mio babbino caro, Gianni Schicchi

O mio babbino caro  piano solo Jose M. Armenta :https://youtu.be/j-nYmXjZhNE                                 

A travers ce récital lyrique, Cathia LARDEAU et Glawdys Wild  vous présentent un concert authentique et cosmopolite.

Bande -annonce du spectacle :                 https://www.youtube.com/watch?v=tlj70hBXwfw

CATHIA LARDEAU, Mezzo-soprano

Après des études de musicologie à l'université Lumière Lyon 2, Cathia Lardeau est admise au Royal Northern College of Music (Grande-Bretagne) ; en 2006, elle se perfectionne à la Hochschule für Musik Mendelssohn Bartholdi de Leipzig.

  En 2008, elle est la plus jeune des finalistes pour le Elisabeth Harwoord Memorial Trust Award et pour le RNCM Gold Medals.

Elle intègre ensuite l'Opéra de Flandres, le Collegium Vocale de Gand, les Choeurs de Radio France et participe au festival de Glyndebourne. Elle obtient en 2013 un Master de chant au CNSMD de Lyon. Elle enseigne  le chant au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Valence-Romans Agglomération.

GLAWDYS WILD, Piano 

Elle a étudié le piano, l’accompagnement et l’orgue dans les classes des Conservatoires de Reuil-Malmaison, Paris ainsi qu’à l’ Ecole Normale Supérieure de musique. 

Elle bénéficie durant son parcours des conseils de musiciens tels que Ariane Jacob, Cécile Hugonnard-Roche, Denis Pascal et Réna Shereshevskaya.

Désireuse de se former également à la pédagogie, Glawdys Wild complète à partir de 2012 sa formation à l’Ecole Supérieur de Musique Bourgogne-Franche-Comté, et travaille notamment dans la classe de Thierry Rosbach. Elle enseigne le piano au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Valence-Romans Agglomération.

____________________________________________________________________

La Scène Fontainoise a déjà accueilli Glawdys en novembre 2014 pour un "Solo pour deux" avec une altiste de l'ESM 

___________________________________________________________________

Extrait interview de Glawdys Wild  dans "Diversions Magazine"

Vous avez choisi le train mythique de l’Orient-Express comme colonne vertébrale du concert.
On voulait être sur un récital avec un thème fort. On a étudié l’histoire de cet Orient-Express qui a emprunté pas mal de routes et on s’est focalisées sur les villes qui étaient les plus parlantes pour nous musicalement. Cela reste un socle imaginaire à la base, pour nous et pour le spectateur.

Avec Chick Corea vous allez d’ailleurs aussi vers le jazz.
Oui ce sont des pièces de piano solo. Dans les transitions entre les villes, ça évoque le mouvement du train, dans son côté répétitif. Chick Corea est un jazzman mais il était entre plusieurs univers. C’est une inspiration de musique assez minimaliste, une cellule qui est maintenue du début à la fin du morceau avec quelques modifications. C’était vraiment l’évocation de la mécanique de ce train ancien.

 Chick Corea: Children's Song No.18 for piano 

https://www.youtube.com/watch?v=WUbNMvVi748

 

                    – Propos recueillis par Dominique Demangeot –

____________________________________________________________________

Le prix du voyage pour  traverser l'Europe en compagnie de ce duo lyrique:

 

                         - Billet normal : 16€

                         - Billet réduit : 10€

                         - Carte culture : 5,5 €

                         - Gratuit jusque 18 ans

Pour monter dans l'Orient Express, vous devrez porter un masque et être en possession d'un passe vaccinal.

Renseignements : 06 01 96 12 47

________________________________________________

Pour en savoir plus sur ce train :

  • Le 5 juin 1883 démarrait l’Orient-Express, un train devenu au fur et à mesure mythique. Aujourd’hui, c’est un voyage de haut standing qui est proposé aux clients : VENICE SIMPLON-ORIENT-EXPRESS :17 voitures bleu et or sillonnent l'Europe plus de 30 semaines par an dont 11 voitures-lits construites entre 1926 et 1931.

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/dans-le-retro-les-debuts-de-lorient-express_3996779.html_

https://youtu.be/YnO2PU47-0U

 

_______________________________________

  • Jeudi 10 mars 2022
  •  

Récital de Pierre Génisson, clarinette et David Kadouch, piano

 
  • Prokofiev : Sonate Op 94 ré majeur 
  • Schumann: Fantasiestücke Op 73
  • Brahms :  Sonate Op 120 n°1 

 

 

 

______________________________________________________

La Scène Fontainoise est une association loi de 1901, qui propose, en étroit partenariat avec la Ville de Fontaine-lès-Dijon, au Centre d'Animation Pierre Jacques, une saison artistique.

                      Renseignements : 06 01 96 12 47

 

 

 

  • Le Blog de la Scène Fontainoise :       

  Dans la rubrique "Articles récents ", vous trouverez les archives concernant toutes nos manifestations ( annonces, comptes-rendus et photos des différents spectacles...)

 

Si vous ne l'avez pas encore fait, pour recevoir, directement et gratuitement, le blog dans votre boite de réception, vous pouvez vous abonner en indiquant votre adresse mail dans la case  " Newsletter "

 

  •  Règlement général sur la protection des données (RGPD)


Conformément au nouveau règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui a pris effet le 25 mai 2018, nous sollicitons votre accord pour continuer à vous adresser nos informations :
• Si vous souhaitez toujours recevoir notre blog, ne changez rien.
• Si vous ne souhaitez plus recevoir nos informations, vous avez la possibilité de vous désinscrire.
Sans désabonnement de votre part, vos informations de contact resteront dans notre base de données.

                              Centre d'Animation Pierre Jacques - Photo Nicolas LEBLANC

                                    Rue des Carrois   21121  Fontaine-lès-Dijon

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>